Oustaz Taïbou poursuivi pour escroquerie de plus de 8 milliards FG, sa femme en prison

0
43564
OUSTAZ Taibou
OUSTAZ Taibou
Partager

Pour ses nombreux fans, cela peut bien paraitre irréaliste. Pourtant, c’est une vérité. Le grand prédicateur musulman Oustaz Taïbou connu et reconnu pour ses prêches tant en Guinée qu’à l’étranger est impliqué dans une sale affaire de d’abus de confiance et d’escroquerie d’un montant qui s’élève à 8 milliards 86 millions 321 mille 800 FG.

Tout a commencé en 2015 pendant le mois de ramadan. Oustaz Taïbou demande alors à un monnayeur de lui prêter 50 mille dollars US. Mais, il n’obtient que 15 mille dollars US sans taux d’intérêt. C’est le début d’une affaire basée sur la confiance entre les deux hommes.

Au départ, explique notre source, Oustaz a prétexté vouloir se lancer dans la vente de poisson avec comme fournisseur potentiel la société Thiangui pêche.

Oustaz Taïbou reviendra quelques temps après revient vers son créancier pour lui demander une caution de 1 milliard de FG. Il laisse entendre à son monnayeur qu’il peut l’aider à vendre des devises à Thiangui pêche. Mais, que lui reste l’intermédiaire entre le monnayeur et ladite société.

A un moment donné, le cambiste s’est avisé et a demandé à ce que son créancier commence à le rembourser. C’est ainsi que l’épouse d’Oustaz Taïbou nommée Hafsa lui a fait comprendre qu’elle venait d’acheter 83 800 cartons des poissons et qu’il fallait d’abord rembourser la société Thiangui pêche.

Le monnayeur commence à douter de ses créanciers et en début août 2016, sollicite la médiation du président de l’association des cambistes. Oustaz Taïbou reconnait les faits et promet de rembourser l’argent en 3 tranches dont la première devait intervenir le 20 septembre 2016 mais, l’engagement n’a jamais été honoré.

Entre temps, Oustaz Taïbou se prépare pour un voyage à l’étranger. Son créancier s’y oppose et exige d’être payé. Oustaz chuchote à l’oreille du président des cambistes qu’il a de l’argent à Dakar et qu’il pourrait payer quand il arrive dans la capitale sénégalaise. Il part donc ensemble avec le président des cambistes au Sénégal. Après plus d’une semaine, l’accompagnateur rentre à Conakry sans avoir récupéré l’argent.

Depuis, qu’il est parti il n’est jamais revenu en Guinée. Le 29 septembre 2016, son épouse Hafsa est arrêtée à 6h du matin et séjourne actuellement à la Maison centrale de Conakry.

Le lundi 24 octobre, Hafcha Baldé a comparu au tribunal de Mafanco pour la confrontation. Son époux avait annoncé son retour ce mardi 25 octobre 2016 à Conakry. Jusqu’au moment où nous mettions cet article en ligne, il n’était pas arrivé en Guinée.

Toutes nos tentatives de joindre Oustaz Taïbou ont été vaines.

Affaire à suivre…

Abdoul Malick Diallo
+224 655 62 00 85
Dialloabdoul110@gmail.com

Source aminata.com

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire