Opposition Républicaine : Aboubacar Sylla surpris d’une décision de Cellou Dalein

0
10899
Opposition Guinéenne
L'opposition Guinéenne en conclave au QG de l'ufdg ce mardi
Partager

Le samedi 5 août 2017 au siège UFDG en marge de l’assemblée hebdomadaire du parti, son président Cellou Dalein Diallo a déclaré Alhousseyni Makanera Kaké comme le nouveau porte-parole de l’opposition républicaine. Un peu plus de 48 heures, Aboubacar Sylla jusque-là faisant office du même statut a réagi.

Le président de l’UFC s’est dit d’abord surpris par cette décision estimant qu’elle n’a pas été prise de façon consensuelle. ‘’Je suis surpris’’ a-t-il sèchement réagi avant de préciser ‘’ma position par rapport au porte-parolat de l’opposition républicaine a été toujours claire, il y a 6 ans que j’exerce cette fonction je voudrais être déchargé pour me consacrer davantage à mon propre parti, je voudrais quitter et me faire remplacer par un porte-parole désigné de façon consensuelle à une plénière de l’opposition républicaine’’. Malheureusement, a-t-il poursuivi, cette plénière n’a pas eu lieu parce que ni moi, ni Mouctar Diallo, ni Jean Marc Telliano, nous étions invités à une rencontre et à mon fort étonnement au cours de l’assemblée générale de l’UFDG, on annonce que monsieur Makanera est désormais le porte-parole de l’opposition républicaine

Alors pourquoi s’en prendre à la décision du chef de file de l’opposition d’autant que le très futur ancien porte-parole avait de lui-même annoncé ses intentions ? ‘’Le porte-parole n’est pas désigné par quelqu’un, le porte-parole doit être accepté de façon consensuelle parce que pour qu’il parle au nom de tout le monde pour que tout le monde le considère comme porte-parole. Comme son nom l’indique, il porte la parole d’un certain nombre de personnes, il faudrait que ces personnes lui donnent le mandat pour qu’il parle en leur nom, il ne peut être désigné par un seul individu’’ a déclaré Aboubacar Sylla. Sans pourtant manquer de qualifier de regrettable l’annonce du principal opposant d’Alpha Condé. Aux dires d’Aboubacar Sylla ‘’c’est une décision unilatérale’’. Il a par ailleurs annoncé se concerter avec ses collègues du FAD –Front pour l’Alternance Démocratique- dont deux seraient membres fondateurs de l’opposition républicaine

Par cette décision, Cellou donne-t-il raison à ses détracteurs qui soutiennent qu’il gère l’opposition républicaine comme il gère son UFDG ? Rien n’est moins sur. Mais quelqu’un d’autre dira que c’est la politique et en l’état tous les coups sont permis. En tout état de cause, le divorce entre les anciens alliés semble de plus en plus être consommé.

Libreopinionguinee avec Accent guinee

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire