OFFENSIVE DU MINISTRE DE LA JEUNESSE ET PLAIDOYER POUR LES JEUNES AUPRÈS DES PARTENAIRES A BRUXELLES

Mission du ministre de la jeunesse à bruxelles

SEMAINE DU 20 AU 28 JUIN 2018

A peine nommé et pleinement conscient des défis qui l’attendent, le Ministre de la Jeunesse et de l’emploi des jeunes, Mr Mouctar Diallo, accompagné de la Directrice de l’emploi des jeune au Ministère de la Jeunesse, Aminata Kouyaté et d’un conseiller technique du PNUD, Marc Wajnsztok, Team Leader du Cluster Croissance Économique au Bureau Pays du PNUD en Guinée, s’est envolé pour Bruxelles pour participer à différentes rencontres à haut niveau avec l’UE et les Institutions Internationales en marge du Forum Guinée Europe de l’Investissement.

L’Agenda a été chargé, le Ministre ayant fait le plein de RDV dès avant son voyage afin de rentabiliser au mieux sa courte présence dans la capitale de l’Europe.

La jeunesse est au coeur de l’action du nouveau gouvernement, le Premier Ministre l’a du reste encore rappelé dans son discours de clôture pour le Forum de l’Investissement : passé les premiers cents jours l’action des Ministres sera jugée sur les premiers résultats concrets !

Il n’y a donc pas une minute à perdre !

C’est pourquoi le Ministre de la Jeunesse veut imprimer rapidement sa marque, il déroule une vision pour la jeunesse : cette vision, globale, de l’insertion socio-professionnelle des jeunes entend s’appuyer sur les mécanismes traditionnels est inaltérables du marché : la loi de l’offre et de la demande.

Pour l’offre, le Ministre entend développer et consolider L’OFFRE D’EMPLOYABILITÉ : favoriser l’émergence de nouveaux travailleurs, continuer à former de futur Salariés, mais plus important encore aux yeux du Ministre, favoriser l’auto emploi des jeunes  en formant des Travailleurs Indépendants et stimuler la création d’entreprise avec les jeunes Entrepreneurs.

Pour la demande, le Ministre de la Jeunesse se fait l’avocat de l’investissement dans les chaînes de valeur afin de stimuler la DIVERSIFICATION DE LA DEMANDE ÉCONOMIQUE.

Entre les deux, l’Offre d’Employabilité et la Diversification de la Demande économique, le Ministre de la Jeunesse propose un véritable PARCOURS D’INTEGRATION DES JEUNES. Le Gouvernement, la Société Civile, le Secteur Privé doivent unir leurs efforts pour, ENSEMBLE, offrir aux jeunes les services nécessaires à la formation de nouveaux citoyens, en phase avec leur époque et outillés pour répondre aux défis de l’économie grâce à un parcours d’intégration qui repose sur les piliers suivants :

La mission du Ministre a été l’occasion de « tester » ce nouveau message et d’entamer un plaidoyer pour une vision globale du problème de la jeunesse dans toutes ses composantes.

C’est dans cette logique que Monsieur le Ministre a, entre-autre, rencontré jeudi 21 juin le Directeur Pays Adjoint du PNUD à Bruxelles, Mr Pierre Herzé, afin de partager avec cette institution, partenaire stratégique du Ministère, la vision pour la jeunesse et afin de pouvoir compter sur son soutien auprès des institutions internationales basées à Bruxelles.

Ce même jour, dans l’après-midi, Monsieur le Ministre et sa délégation, ont rencontré la Direction d’ENABEL, la coopération technique belge, autre partenaire d’importance pour le Ministère, afin d’échanger sur les projets portés par ENABEL, le PNUD et l’UNICEF à savoir le programme INTEGRA qui est un des projets phare du Ministère impulsé par la Direction Nationale de l’Emploi des jeunes.

Le vendredi 22 et le Samedi 23 juin, Monsieur le Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes a activement participé au Forum Économique de la Guinée. Il a entre-autre lu le discours d’ouverture du panel sur la diaspora et Madame la Directrice Nationale de l’Emploi des jeunes a représenté le Ministère pour animer le panel…

Le lundi 25 juin au matin, Monsieur le Ministre et sa délégation, ont été reçus au Ministère des Affaires Etrangères du Royaume de Belgique, ou Monsieur Yves Dricot, Directeur General Adjoint, a expliqué a rappelé les liens privilégiés qui unissaient la Guinée au Royaume de Belgique.

Réunion aux Affaire Etrangères du Royaume de Belgique à Bruxelles

Le représentant du Ministère des affaires étrangères a rappelé les 2 axes prioritaires :

  • Accès des jeunes à des emplois formels et décent
  • Droits de l’homme.

Ce qui s’aligne parfaitement avec les priorités du Gouvernement Guinéen.

Dans l’après-midi, le Ministre et sa suite ont eu des rencontres importante au siège de la Commission Européenne, auprès de deux directions; Promotion du Secteur Privé et le Desk Afrique de l’Ouest de DEVCO où il a été question de l’importance d’impliquer de plus en plus le secteur privé dans la création de richesse et le développement des pays et de la mise en œuvre d’une approche intégrée de la problématique de l’emploi des jeunes. Les présentations données par le Ministre de la Jeunesse étaient parfaitement alignées avec les préoccupations des représentants de l’UE.

Réunion à la Commission Européenne

Il convient de noter que Monsieur le Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes était accompagné dans ces rencontres par Monsieur L’Ambassadeur de Guinée en Belgique, Monsieur Sylla, qui depuis le début des négociations avec le Fonds Fiduciaires d’Urgence de l’Union Européenne pour lutter contre les cause profondes de la migration clandestine s’est fait l’avocat inlassable de la jeunesse et de ses besoins d’insertions économiques auprès des partenaires de la Guinée, qu’il soit remercié de son travail et plus encore de son efficacité puisque la Guinée va bénéficier d’un vaste programme d’insertion socio-économique pour les jeunes.

Le Ministre doit encore rencontrer des personnalités politique au niveau Européen pour relayer le message du président de la république : l’émergence de la Guinée passera par une jeunesse, éduquée, motivée et correctement formée pour parer aux défis économiques que doit relever le pays d’ici 2040.

Par Libreopinionguinee.com

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here