New-york: quel est le point de discorde entre Alpha Condé et le patron de la BAD ?

0
122
Partager

Désormais coordinateur, depuis fin mars, des engagements de l’Afrique dans le cadre des négociations mondiales sur le climat et les énergies renouvelables – décision prise par la dernière assemblée de l’Union africaine – le président guinéen, Alpha Condé, entend ne pas perdre de temps.

Tirant les leçons des multiples lourdeurs bureaucratiques qui ont retardé l’action de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et des ONG para-onusiennes dans la lutte contre le virus Ebola, Alpha Condé insiste pour que les financements destinés à l’Afrique, dégagés dans le cadre de la COP21 et de la future COP22, ne transitent pas par la Banque africaine de développement (BAD), mais aillent le plus rapidement et le plus directement possible aux projets concernés.

« Il faut éviter qu’une trop grande partie de l’argent soit gaspillée en billets d’avion, factures d’hôtel et per diem d’experts », explique-t-on dans l’entourage du chef de l’État guinéen. Problème : le patron de la BAD, Akinwumi Adesina, est d’un avis contraire. D’où une certaine tension entre les deux hommes.

jeune Afrique

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire