Muni remaniement du gouvernement : Alpha Condé n’est pas le seul aux manettes !

0
6910
Alpha Conde President de la Guinée
Alpha Conde President de la Guinée photo Libreopinionguinee.com
Partager

Beaucoup de zones d’ombres subsistent quant aux raisons profondes qui ont poussé Alpha Condé à chasser du gouvernement Makalé Camara (AE), Sanaba Kaba (Promotion Féminine), Lounceny Camara (Ville et Aménagement du Territoire), André Loua (Pêche), Siaka Barry (Sports). Des habitués des intrigues entre le Palais Sekou Toureyah et le Palais de la Colombe où siège le ministre Secrétaire Général du Gouvernement y voient plusieurs mains derrière ces décrets présidentiels.

Le premier nom qui apparait est celui d’Ibrahima Kalil Kaba, le ministre Directeur de Cabinet d’Alpha Condé. Alpha Condé le consulterait pour toute décision importante à prendre concernant les cadres à nommer. C’est au niveau de ce cabinet civil de la présidence que les dossiers de plusieurs fonctionnaires qui attendraient des promotions au sein de l’administration sont mis à la loupe. Ils seraient triés selon la loyauté de l’intéressé envers le chef, son appartenance politico-ethnique et l’intérêt (ou profit) qu’il pourrait apporter. Votre dossier passe ou ne passe pas selon les humeurs de Kalil.

Le deuxième nom qui vient dans cette liste n’est autre que celui de Naby Youssouf Kiridi Bangoura, ci-devant ministre Secrétaire Général de la Présidence. S’il n’est pas autorisé à lire les décrets, il aurait quand même le droit de regard sur les CV et autres dossiers avant leurs atterrissages dans le bureau du Président Condé. Ce n’est pas tout, Kiridi Bangoura aurait aussi quelques petits privilèges dans l’enquête de moralité de certains cadres. Ce qui ne plairait d’ailleurs pas à Tibou Kamara, l’ouvrier de la dernière heure, qui croit être le conseiller personnel d’Alpha Condé sur tous les sujets. Alpha aurait complètement ignoré son ministre d’Etat et conseiller personnel pour ces derniers décrets. Ce qui justifierait d’ailleurs la tribune que l’intéressé a publié dans certains médias pour ne rien dire en quelque sorte.

La troisième personne qui serait aux manettes des derniers chamboulements du gouvernement serait Ibrahima Kassory Fofana, ministre d’Etat à la présidence en charge du Partenariat Publics/Privés. Le président du parti Guinée Pour Tous (GPT) aurait même poussé la mesquinerie jusqu’à demander à Alpha de renvoyer Mohamed Tall (ministre de l’Elevage) du parti UFR. La gué-gueguerre médiatique que se livre les partis UFR et GPT expliquerait cette prise de position de Kassory Fofana. Mais Alpha ne l’aurait pas entendu de cette oreille, puisqu’il tient à maintenir la cohésion avec son Haut Représentant Sidya Touré.

Ces derniers remaniements (d’autres pourraient intervenir) ressortent la fragilité du gouvernement de Mamady Youla. Le Premier Ministre en personne est complètement hors circuit dans ce remue-menage. Les intrigues se font entre Alpha et ses proches. Mais même entre ses proches, il y a des sérieux problèmes. A l’absence des uns, les autres sont copieusement chargés auprès du Chef. Il en a été ainsi pour Siaka Barry, Lounceny Camara, Makalé Camara…..Demain, à qui le tour ?

Libreopinionguinee avec Guineedirect 

 

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire