Mouctar Diallo : « on va balayer M. Alpha Conde et toute autre force politique qui n’est pas les NFD »

0
3234
Mouctar Diallo au siège de NFD à Bambeto
Mouctar Diallo au siège de NFD à Bambeto
Partager

En meeting devant ses militants fortement mobilisés dans le siège de leur parti situé à Bambéto, le leader des nouvelles forces démocratiques (NFD), Mouctar Diallo, continue sa bataille pour la conquête de la mairie de Ratoma, en prélude des élections de proximité, qui pourraient se tenir en février 2017.

S’exprimant devant ses partisans, ayant massivement répondu à l’appel, l’ancien ministre de la transition, actuellement député, a réaffirmé ses ambitions pour la mairie de Ratoma, dénoncé le régime actuel et exigé la justice pour les victimes des violences politiques avant toute éventuelle indemnisation.

Il a tenu son discours devant des femmes brandissant en l’air des balais signe par dix qu’ils vont balayeront tout sur leur passage.

Nfd siège
Au siège de NFD

« Aujourd’hui encore, les jeunes patriotes de Ratoma, notamment les jeunes de l’axe de la démocratie ont prouvé encore fois qu’ils sont avec les NFD pour faire de leur commune la meilleure de la république. Le vent du changement a soufflé. La jeunesse a pris ses responsabilités. C’est elle qui est tuée, blessée, agressée et exclue. Après avoir mené le combat, aujourd’hui, on veut l’exclure. Cela est inacceptable.

En plus des jeunes de l’axe, aujourd’hui, les femmes leaders de Ratoma nous ont exprimé leur indéfectible soutien. Elles sont venues avec les balais. On va balayer le mensonge, la division, l’ethnocentrisme, le chômage, les détournements des deniers publics, la corruption. On va balayer tous les maux que monsieur Alpha Condé a apportés. D’ailleurs, on va les balayer avec monsieur Alpha Condé mais aussi, on va balayer toute autre force politique, qui n’est pas les NFD. Je le dis, et je l’assume. J’ai promis de faire bouger les lignes jusqu’au bout et les lignes sont en train de bouger.
Il faut que la jeunesse prenne les commandes dans ce pays. Aujourd’hui, ceux qui nous gouvernent ont montré leur limite, leur incompétence, leur insouciance et leur malhonnêteté. Les jeunes qui sont là, veulent montrer prendre leur responsabilité en main. Le message est clair. Le mensonge est terminé. De tous les côtés, nous n’accepterons pas. Encore une fois, la victoire est assurée à Ratoma. Nous allons conquérir Ratoma. Encore une fois, nous réclamons la justice avant une quelconque indemnisation. Nous exigeons que la justice soit rendue. La justice d’abord avant toute indemnisation. Il faudrait que les auteurs soient poursuivis, jugés et condamnés.

Avec Guineenews

 

 

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire