Mohamed Conté ‘’Souka’’ « Junior a reçu plus de 700 millions de francs guinéens par certains hauts cadres du gouvernement pour tuer madame Boiro »

Pionnier du démentiellement du plus grand réseau du banditisme en guinée, qui a abouti à l’arrestation du renommé chef de gang Mohamed Diallo alias Junior principal accusé dans l’affaire d’assassinat de madame Boiro et Paul Temple Col, s’est confié à notre rédaction pour apporter quelque précision dans ce fameux procès qui se tient en ce moment au tribunal de première instance de Dixinn.

« Junior a reçu plus de 700 millions de francs guinéens par certains hauts cadres du gouvernement pour tuer madame Boiro. Quant Junior m’avait proposé la mission, j’ai décliné l’offre en lui disant que s’il s’agissait du vol de véhicules je suis partant, mais tuer une personne pour de l’argent je le ferais jamais ». nous confie Souka

Avant de poursuivre « la vérité ne sera jamais dite dans cette affaire par ce que beaucoup de hauts cadres bien placés sont mêlés, sinon Junior et sankhon connaissent bien les commanditaires de cet assassinat ». déplore Souka

« Aujourd’hui ils sont entrain de tout faire pour dissimuler l’identité réelle de Junior en faisant croire à l’opinion nationale que le vrai junior c’est Mohamed Camara qui vient de décédé récemment en prison » prévient Mohamed conté Souka.

Les noms de Plusieurs hauts cadres de la polices et de la gendarmerie sont cités par les présumés assassins à la barre notamment le Colonel Amadou Bangoura considéré par « SOUKA » comme le cerveau des bandits en guinée et le général de brigade Ibrahima Baldé.

Affaire à Suivre

Dépêche

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here