Mme Jacqueline Sultan, ministre de l’agriculture trainerait des petites casseroles dans son département

0
124
Jacqueline sultan ministre
Jacqueline sultan ministre
Partager

Mme Jacqueline Sultan, ministre de l’agriculture trainerait des petites casseroles dans son département. C’est du moins, l’avis d’un parti politique de la place, la Force des Intègres pour la Démocratie et la Liberté (FIDEL).

Lors d’un point de presse animé, mercredi 16 mars, le parti s’est fendu une déclaration pour dénoncer les démarches entreprises par la ministre de l’agriculture dans le cadre de l’octroie du marché de fourniture d’intrants pour la campagne agricole 2016-2017.
Dans cette déclaration, le parti Fidel, affirme que la campagne agricole 2015-2016 a été une réussite. « Malgré le faible investissement alloué en raison de l’existence du virus Ebola, le résultat a été surprenant du fait de son grand rendement qui se fixe entre 4 et 5 tonnes à l’hectare », déclare-t-il.
En termes d’illustration, le parti dira que le rendement du coton à Kankan a substantiellement augmenté. Il est passé de 1 à 2 tonnes à l’hectare pour la période 2011-2014, à 11 mille tonnes pour la saison agricole 2015-2016. Cette réussite serait due à la qualité d’engrais utilisés pour la dernière campagne agricole.
Puisque, fera-t-il remarquer, de 2011 à 2014, le rendement s’est révélé catastrophique, la fourniture d’engrais était assurée par une entreprise malienne, Toguina-Agro. Par la faute de cette même entreprise, révèle le parti, le Mali dont-elle est le principal fournisseur a connu une baisse drastique de son rendement la saison dernière.
Paradoxalement, c’est à cette même entreprise que Mme le ministre de l’agriculture guinéen envisage de donner le marché de fourniture des intrants. Ceci malgré l’opposition de la Directrice nationale des marchés publics, l’Administrateur des Grands Projets et les techniciens de son département. Voulant coute que coute donner le marché à Toguina-Agro, Jacqueline Sultan aurait passé à la vitesse supérieure en adressant jeudi 2 février dernier, un courrier à la ministre des finances pour « solliciter » son autorisation pour un appel d’offre restreint pour la campagne agricole 2016-2017.
Comme argument, elle aurait évoqué le vote tardif du budget national et le temps pour la préparation des dossiers d’appel d’offre vu qu’il est prévu chaque année, la fourniture des engrais et leur mise en place avant le moi d’avril.
En attirant l’attention des autorités sur les éventuelles conséquences de cette décision, le parti Fidel, proche de l’opposition demande à celles-ci de prendre ses responsabilités.
Avec  kibanyiguinee.info
(+224) 622 20 95 90

[Retour]Partager

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire