Malick Sankhon cité dans une sale affaire des trafiques des visas

0
14078
Malick Sankhon Guinee crac
Partager

Paris : Selon des témoins anonymes qui ont contacté Libreopinionguinee.com, le directeur de la caisse nationale de sécurité sociale serait depuis plusieurs années dans un deal avec des jeunes et des femmes guinéens qui souhaitent s’exiler en Europe.
Trois personnes qui sont rentrées avec un visa et un ordre de mission de la caisse nationale de sécurité sociale nous ont expliqué comment ils ont été arnaqué par Malick Sankhon. L’un d’entre eux se nomme Mohamed Camara qui est arrivé en France en 2014 sous prétexte qu’il vienne pour suivre une formation d’une semaine au compte de la sécurité sociale guinéenne. Il a été accueilli en France par les autorités françaises en compagnie des trois autres guinéens qui sont venus dans la même circonstance dont une fille.
Logés dans des hôtels de luxe et nourris, ils ont participé à une semaine de formation dans trois villes françaises pour dit-on revenir en Guinée et former les autres cadres pour mieux s’occuper de l’assurance maladie.
Mais en réalité, c’est un faux dossier, car les trois bénéficiaires des visas ne sont autres que des simples immigrés qui ont passé un deal avec Malick Sankhon qui leur a fait payer chacun 7.000€ environ (70. Millions des francs guinéens).
Le deal était qu’une fois, ils finissaient  la fausse formation, ils  devraient  disparaître sur les radars des autorités françaises qui les ont hébergé et nourri . Chose qu’ils ont tous exécuté et aujourd’hui ils traînent  tous en France sans papiers. Un d’entre eux a décidé de nous contacter pour dénoncer cela car pour lui, il reconnaît qu’il voulait réellement venir en Europe à l’époque. Mais regrette l’acte car c’est la Guinée qui a perdu cette opportunité de former ses trois cadres. Les diplômes que nous avons obtenus ici ne serviront pas le pays.

Voilà comment l’administration Guinéenne fonctionne en lieu et place des cadres qui doivent venir suivre des formations et rentrer pour servir la Guinée. On opte pour la magouille, pour se remplir les poches et continuer à tuer l’administration guinéenne.

La rédaction de Libreopinionguinee.com

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire