Malick Sankhon à propos de sa milice: « j’ai reconstitué 2500 à 3000 jeunes dans Conakry. Quiconque s’amuse à nous… »

0
2458
Malick Sankhon directeur général de la CNSS
Malick Sankhon directeur général de la CNSS
Partager

De plus en plus critique pour sa supposée gestion opaque de la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS), le directeur général de cette institution de protection sociale a choisi l’Assemblée générale du RPG-arc-en-ciel pour faire sa réplique. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’y est pas allé de main morte. Visiblement affecté par l’image véhiculée de lui par la dernière manifestation des ouvriers devant la Caisse, Malick Sankhon menace de sévir contre quiconque renouvellerait une telle protestation. Assumant ses propos, il se présente même comme le chef d’une milice à laquelle il promet de recourir, si nécessaire…

En prenant part à l’Assemblée d’hier, le DG de la CNSS avait tout d’abord à cœur de démentir des rumeurs le disant discrédité aux yeux de ses responsables. Mais comme tous ceux qui se retrouvent dans son cas, il commence de rechercher la protection du parti au pouvoir, en réaffirmant son lien avec celui-ci :

Que vous nous voyez ou pas, ceux qui s’agitent, laissez-les s’agiter. Personnellement, je vais très bien, je n’ai aucun problème ni avec mon ministre de tutelle Albert Damantang Camara, ni avec un membre du RPG Arc-en-ciel, a posteriori le président de la République. Mais tenez-vous bien, en politique, il y a un moment pour parler. Si tu ne parles pas en ce temps, ta parole n’aura pas de sens.

Expliquant par la suite les conditions d’enregistrement à la CNSS ainsi que les modalités de prestation de la cotisation sociale, visiblement en proie à une certaine fébrilité, il met en garde :

Je prends à témoin le parti, quiconque désormais s’amusera à venir à la Caisse pour troubler la quiétude des travailleurs. C’est moi qui le dis, je vous jure, tu ne sortiras pas indemne, qui que tu sois. Depuis hier, j’ai reconstitué 2500 à 3000 jeunes dans Conakry. Quiconque s’amuse à nous provoquer, je vous jure, on lui marchera dessus.

Le Djely

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire