Mali: une association de Peuls dénonce des exactions contre leur communauté

0
119
Partager

L’association malienne  » Kawral poulakou « , qui signifie  » l’union des Peuls  » en langue pulaar, par la voix de son responsable, Oumar Aldjana a dénoncé des malversations contre la communauté Peule. D’après elle, des civils peuls pris à tort pour des jihadistes sont abattus ou arrêtés.

L’association accuse l’armée malienne et des milices privées dans des villages du centre du pays. L’armée et des milices maliennes auraient tué et arrêté illégitimement des civils peuls pris à tort pour des jihadistes, selon une association malienne regroupant des membres de la dite communauté.

« Ces dernières semaines, plus de quinze civils peuls ont été tués comme ça « , a déclaré le responsable de l’association  » Kawral poulakou « , Oumar Aldjana, hier dimanche 25 avril, à la presse.

Le responsable parle des membres de la communauté peule tués par des milices, et par les Fama aussi, les Forces armées maliennes. « Entre Nampala, Dioura… quatre personnes ont été tuées par les milices. Et puis hier à Dioura, il y a un boutiquier peul là-bas, on l’a abattu dans sa boutique « , a-t-il précisé.

« On prend parfois tous les Peuls pour des jihadistes, mais c’est faux. Il ne faut pas faire d’amalgame. Nous sommes fiers d’être des Maliens mais nous sommes aussi fiers d’être Peuls « , a-t-il ajouté.

En rapport avec cette affaire, l’armée malienne reconnaît que des civils suspectés d’avoir des liens avec les Jihadistes dont de jeunes Peuls, ont été interpellés pour vérification d’identité. Mais conteste l’existence d’exécutions arbitraires. « Sur les cas de tueries de civils peuls, je n’ai aucun élément pour répondre mais, j’insiste: notre armée est respectueuse des droits de l’homme. Donc, je ne confirme pas ces tueries « , a argumenté une source militaire, réclamant l’anonymat.

Source: www.icibenin.com

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire