Maka Baldé : « Pourquoi le NFD conteste l’accord politique… »

0
951
Macka Balde vice-président de NFD
Macka Balde NFD
Partager

PARIS- L’accord politique du 12 octobre 2016 continuent de diviser la classe politique guinéenne. Le parti Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) issu de l’opposition Républicaine, conteste certaines dispositions des conclusions du dialogue.
Dans cet entretien accordé à notre rédaction, Macka Baldé, vice-président chargé du renforcement des capacités de nouvelles forces démocratiques (NFD) explique pourquoi leur parti proteste contre ces accords. Il parle aussi du bras de fer entre leur formation politique et l’UFDG, dans la conquête de la commune de Ratoma. Lisez….

Macka Baldé, pourquoi le parti NFD est contre le contenu de l’accord politique signé le 12 octobre dernier?

Macka Baldé: Notre Parti, NFD a deux points qu’il dénonce dans ces accords: le premier concerne la question de l’indemnisation des victimes. Il est dit qu’il faut juste indemniser les victimes de 2013. Nous ne sommes certes pas contre l’indemnisation des victimes de 2013, mais nous voudrions qu’on élargisse la mesure aux autres victimes notamment celles de 2006, 2007, 2009, 2015 et 2016. Le second point concerne la nomination des chefs de districts et de quartiers. Aux NFD, nous considérons que si cet accord est ratifié par l’Assemblée nationale, ceci constituerait une grave entorse à notre jeune démocratie. Parce que l’opposition aurait accepter de cautioner l’injustice.

Comment voyez-vous le bras de fer qui oppose le parti NFD à son ancien allié de l’UFDG?

Je m’abstiendrai de parler de bras de fer entre l’UFDG et NFD. Notre Parti a dit haut et fort qu’il va présenter la candidature de son president Mouctar Diallo à la mairie de Ratoma. Car, nous estimons que cette commune, qui a longtemps été stigmatisée par les régimes successifs a besoin d’un nouveau soufflé, d’un nouveau projet de société. Les NFD vont donc présenter un projet costaud au benefice des jeunes et des femmes de Ratoma. Maintenant, il est evident que la bataille ne sera pas facile parce que l’UFDG veut aussi garder Ratoma comme son bastion électoral. Cependant, il ne faut pas oublier que ce sont des municipales. Les populations peuvent et doivent choisir des élus locaux capables d’apporter une réponse rapide, cohérente et efficace à leurs problèmes au niveau local. C’est pourquoi, nous sommes sereins. Nous estimons que les populations de Ratoma sont entrain de comprendre le principal enjeu de ces communales et le message diffusé par les NFD.

Croyez-vous en la victoire de Mouctar Diallo pour la mairie de Ratoma?

Bien sûr que oui! Nous croyons fermement en notre victoire. Notre projet est bien meilleur à celui de nos concurrents. D’ailleurs, nos adversaires n’ont rien de nouveau. Ils semblent occuper le terrain depuis la désignation des délégations spéciales. Mais il ne se passe rien – jusqu’à présent – en faveur des populations. NFD va promouvoir les competences locales et créer des projets civiques pour améliorer le cadre de vie des jeunes, des femmes etc. Nous allons accompagner les plus fragiles à sortir de la mendicité et retrouver le sourire. Nous allons rendre la commune de Ratoma agréable en créant des espaces verts avec des centres culturels intégrés. Nous allors renforcer la sécurité des populations en créant une policière municipale -PM-, qui sera essentiellement composée de jeunes et de femmes issues des quartiers de Ratoma. Notre ambition est de sécuriser cette commune stratégique tout en la rendant propre et belle. Après la repression qui a tué 73 jeunes de cette commune, nous estimons qu’il est temps et grand temps d’offrir aux populations de Ratoma, un bien être dans la quietude et la paix. Nous allons accompagner les femmes à accroître leurs activités quotidiennes. Nous ferons en sorte également que les victimes de Kaporo rail soient indemnisées. Notre programme est une chance pour les habitants de Ratoma. Le president Mouctar Diallo est un pur produit de la jeunesse guinéenne. Il n’a jamais trahi la cause de cette jeunesse et nous sommes persuadés qu’il sera le prochain Maire de Ratoma.

Source Africaguinee.com
Créé le Dimanche 30 octobre 2016 à 20:29

 

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire