Les vérités du président Alpha Condé aux sages de Faranah : « Vous avez trahi ceux qui se sont battus pour Faranah »

Après les journées nationales du paysan dans la capitale forestière, c’est dans un sentiment de regret que le chef de l’Etat a posé sa valise ce mardi, 15 mai 2018 dans la préfecture de Faranah, capitale de Sankaran profond.

a

Très remonté, Alpha Condé a craché la vérité dans la langue du terroir aux sages, administrateurs territoriaux et responsables du parti RPG qui était considéré comme le « tout-puissant parti » de cette ville.

Dans son exposé très poignant, il a abordé le sujet sur la guerre de succession de patriarche entre deux frères de la lignée des Oularé qui se disputent cette réputation. Une situation qui est aujourd’hui un cri de cœur de tous les citoyens de Faranah. Une guerre de succession qui a paralysé la ville depuis janvier. Il a par ailleurs dénoncé une mauvaise gestion administrative et financière de certains cadres et responsables du parti. Sans tarder, il les a traités de « sangsues » et d’ « opportunistes qui ne pensent qu’à eux ».

Aux sages, il leur a rendu responsables de la discorde qui est le maître mot de la ville de Faranah. Le président de la république a également expliqué aux sages qu’ils ont fait tomber le parti RPG dans le pays avant de faire des promesses qui répondent aux attentes des concitoyens de Faranah.

Comme il est difficile de penser, d’écrire dans une langue pour traduire dans une autre, nous nous sommes efforcés à traduire les propos de l’homme fort du pays. Voici ce qu’il a dit aux sages

« Aujourd’hui, je suis venu pour vous dire la vérité. Le RPG est fondé sur la vérité. C’est au fort regret que je suis rentré à Faranah. Vous avez trahi ceux qui se sont battus pour Faranah. Je commence par les sages. Tout le monde connaît les coutumes d’ici. Quand un patriarche meurt, on connait son successeur. Comment Faranah peut avoir deux vestibules ? Vous n’êtes pas unis car il y a deux vestibules ici, vous (les sages) avez donné une mauvaise renommée à Faranah. Vous n’avez pas joué le rôle de sage. C’est vous qui devez redresser les jeunes, leur dire la vérité. Mais vous n’avez pas fait cela. Comment il peut y avoir la paix à Faranah si les sages ne s’entendent pas ? Tout le monde sait qu’au Manding, nous devons du respect aux sages. Ce sont les sages qui sont le guide. Si vous sages, vous faites dos à la vérité, où irons-nous ? Vous sages, redressez-vous. Dites la vérité entre vous. J’ai du respect pour vous. Avez-vous oublié de ce qui s’est passé en 1984 ? Avez-vous oublié ? Moi, je ne peux pas oublier le travail que vous avez fait pour Faranah. Je travaillerai pour Faranah à cause de Bandjou Oulén Oularé dit Fidèle, le lion qui s’est battu pour Faranah sans condition », a-t-il lancé.

Après ce discours, le président a marché quelques kilomètres à pied avec les populations pour visiter la ville et le stade régional avant de s’en voler pour Conakry.

Guineenews

Comments

comments

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here