Les journées villes mortes n’ont pas été en faveur de l’opposition selon un constat

0
105
opposition guinéenne
opposition guinéenne
Partager

Guinée : L’opposition avait appelé à deux journées villes mortes, le 30 et 31 mars 2016 pour protester contre le refus du gouvernement de diminuer le prix du carburant à la pompe.
Le constat est que l’opposition n’a pas été largement suivi à conakry comme à l’intérieur du pays. Les citoyens guinéens semblent rejeter cette stratégie des journées villes mortes.
Ce jeudi 31 mars, la circulation est normale un peu partout à travers le pays.
Selon plusieurs personnes interrogées par Libreopinionguinee.com,  l’opposition doit trouver d’autres stratégies pour faire plier le régime Condé car les villes mortes ne peuvent pas être suivies du fait que les populations mangent du jour le jour. Elles ne peuvent pas attacher la ceinture avec cette conjoncture qui ne dit pas son nom.

Libreopinionguinee.com
La rédaction

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire