Les dessous du retrait d’Aboubacar Sylla de l’Opposition Républicaine !

1
1547
Opposition Guinéenne
L'opposition Guinéenne en conclave au QG de l'ufdg ce mardi
Partager

Aboubacar Sylla, président du parti Union des Forces du Changement (UFC) a annoncé ce samedi le retrait de sa formation politique de l’Opposition Républicaine. De facto, il n’est plus le porte-parole de cette entité. Cependant, le désormais ancien porte-voix de l’OR dit rester au sein de l’Opposition Politique. L’annonce a été faite ce samedi à l’occasion de l’assemblée générale ordinaire du parti UFC à son siège à Taouyah.

Aboubacar Sylla est sorti de son mutisme ce samedi en annonçant son retrait de l’Opposition Républicaine. Cette décision serait motivée, selon de sources, par le non renouvellement de son poste de président de la commission Education au sein de l’Assemblée Nationale.

L’autre raison invoquée serait due au manque de soutien de la part de ses pairs de l’Opposition Républicaine suite à sa longue maladie. Désormais, le parti UFC compte préparer sereinement les élections communales du février 2018 et les autres échéances électorales en y allant seul.

Depuis l’annonce de la création du Front pour l’Alternance Démocratique (FAD) avec les partis NFD, RDIG et PGDE, le torchon brûle entre Aboubacar Sylla et Cellou Dalein Diallo. Malgré l’accalmie et le « retour » du président du parti UFC au sein de la plate-forme, des observateurs disent avoir noté un refroidissement des relations entre lui et le président du parti UFDG.

L’autre cause du départ d’Aboubacar Soumah de l’Opposition porterait sur la mise en place du cabinet du chef de file de l’opposition guinéenne. Son nom n’a pas été cité parmi les leaders politiques meublant ledit cabinet. Si on ajoute à tout cela, le refus du parti UFDG d’aller avec ses partenaires de l’Opposition Républicaine aux communales de février 2018 via des alliances, il y avait vraiment de quoi précipiter le départ du porte-parole de cette plate-forme. Reste à savoir si les prochains jours, Aboubacar Sylla ne lorgnerait pas du côté de la mouvance.

Comments

commenter ici

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire