Le top 5 des sportifs français les mieux payés : Paul Pogba détrône Tony Parker

Le magazine L’Equipe publie la 15e édition de son enquête sur les salaires des sportifs français. Pour la première fois, le leader du classement a cumulé plus de 20 millions d’euros de gains sur l’année. Paul Pogba détrône Tony Parker. Retrouvez ici les cinq premiers du top 50.

  1. (+ 1) Paul POGBA (Football) : 22,2 millions d’euros (+ 4,2 M€)

Un salaire exceptionnel à United (290 000 £ brut par semaine soit 334 000 €) pour le milieu de terrain le plus «bankable» au monde. Cette fois, ce contrat s’applique sur une année pleine, d’où sa prise de pouvoir sur le top 50. Un contrat Adidas en béton (40 millions d’euros sur 10 ans) signé en 2016. À ce tarif, inutile d’aller chercher d’autres partenariats. À cela, il faut ajouter les primes de performances à United (titre en Ligue Europa et qualifications pour les 8es de finale de la Ligue des champions 2017-2018), plus les royalties de ses droits à l’image, et voilà la barre des 20 millions d’euros allègrement explosée par le milieu relayeur de United. Une première dans l’histoire du top 50 des sportifs français les mieux payés.

a

2. (- 1) Tony PARKER (Basket) : 19, 7 millions d’euros (+ 0,1 M€)

Des revenus stables tant en termes de contrat que de retombées commerciales. Tony Parker a pourtant légèrement réduit le volant de ses partenaires, passé sous la dizaine désormais. Les inamovibles sont toujours là (Peak, Renault, Tissot, Puressentiel). TP maintient donc la ligne des revenus partenariats à 7 M€ annuels et est désormais dans une approche moins «visible» et plus «executive», tel son engagement depuis plusieurs années avec le groupe immobilier HPC. «Ce sont des prises de participation, des engagements en son nom dans des projets. Tony n’a plus besoin d’être visible, de faire du partenariat classique. La marque TP est reconnue désormais», explique son avocat, Didier Domat.

3. (+4) Antoine GRIEZMANN (Football) : 19,1 millions d’euros (+ 6,8 M€)

Le copain de Pogba poursuit sa folle ascension dans ce classement grâce à un contrat fortement revu à la hausse mi-2017 avec un salaire brut quasiment doublé de 1,6 M€ brut (avant charges sociales et impôts, soit 49% à déduire), comptabilisé ici sur six mois seulement. Ajoutez à cela un confortable portefeuille de partenaires. Puma et Gillette exploitent son image au niveau international. Derrière, on trouve des marques fidèles au Madrilène (Beats, Electronic Arts, Sports 2000, HYT, HS et Huawei). Son transfert l’été prochain (Barcelone ? Un des clubs de Manchester ?) va lui faire passer un nouveau cap et le rapprocher de la première place en 2018.

4. (=) Nicolas BATUM (Basket) : 18,9 millions d’euros (+ 4,9 M€)

Confortablement assis sur son mirifique contrat en cours depuis novembre 2016 (120 M$ sur 5 ans), soit 18,4 M€ sur 2017. Avec un tel salaire, Nicolas Batum n’a pas vraiment besoin d’aller chercher de la menue monnaie ailleurs, et son business demeure assez tranquille pour l’instant, aux alentours de 500 000 € cette année. Mais sa récente arrivée chez Jordan Brand (il a quitté Adidas) pourrait lui ouvrir d’autres fenêtres commerciales sur le sol américain. Nicolas Batum est par ailleurs toujours ambassadeur du Crédit Agricole. Reste maintenant à Batum à gagner en constance sur le terrain, lui qui est clairement attendu comme l’un des leaders des Charlotte Hornets.

5. (-2) Karim BENZEMA (Football) : 16, 3 millions d’euros (+ 0,7 M€)

Si l’on met de côté le dossier Bleus, l’année 2017 de Benzema fut une réussite : indiscutable titulaire, l’attaquant du Real Madrid a presque tout remporté avec les Merengue (C1, Liga, Mondial des clubs). Résultat, les primes collectives versées par son club ont été généreuses (autour de 1,5 M€). Comme d’autres coéquipiers, l’ancien Lyonnais a été prolongé fin septembre (jusqu’en 2021), augmentation de salaire à la clé. Il a touché près de 12 M€ brut sur l’année. À cela s’ajoute son contrat de sponsoring avec son fidèle partenaire, Adidas, qui ne l’avait pas lâché après l’affaire de la sextape.

Source : L’Equipe

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here