Le Secrétariat Général aux Affaires Religieuses face à la pression met les bouchées doubles pour l’envoi des pèlerins à la Mecque

0
3785
Affaires religieuses Guinee
Partager

Conakry, le 25 Août 2016 – Après 2 années d’interdiction de pèlerinage pour cause d’Ebola, les fidèles musulmans guinéens ont commencé à rallier le Royaume Saoudien depuis ce début de semaine. A travers le Secrétariat Général aux Affaires Religieuses, plusieurs démarches pour le bon déroulement de ce pèlerinage ont été entreprises. Les gouvernements saoudien et guinéen ont notamment procédé à l’installation d’un Comité National d’Appui et d’une cellule consulaire au niveau de l’ambassade qui ont permis de faciliter les démarches pour les pèlerins désireux de se rendre à la Mecque.

De fait, malgré le retard accusé dans l’envoi de l’invitation par le Ministre saoudien en charge du Pèlerinage à son homologue des Affaires Etrangères de la Guinée, le premier convoi des pèlerins guinéens à quitter Conakry 22 Août 2016 par le biais de la compagnie Turkish Airlines.

Cependant, un certain retard et des désagréments ont été constatés ces derniers jours dans l’évolution des préparatifs. Celles ci sont essentiellement liées à la procédure d’obtention de visas pour les pèlerins. Face à cette situation, les autorités guinéennes, au plus haut niveau, ont instruit le Gouvernement à prendre toutes les mesures correctives nécessaires afin de pallier aux dysfonctionnements constatés et à accélérer le rythme de départ des convois.

C’est dans cette optique que le Secrétaire Général aux Affaires Religieuses, Abdoul Karim Dioubaté, en compagnie du Grand Imam de la Mosquée Fayçal, Mamadou Saliou Camara, a rencontré les candidats au Hadj cet après-midi pour les rassurer de l’engagement total de l’Etat à leur côté.

La Cellule de Communication du Gouvernement

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire