Le présumé assassin de Chérif Ibrahima portait des Talismans

0
1492
Partager

Mouctar Diallo le présumé assassin de Chérif Ibrahima est parti sans doute avec ses secrets. beaucoup de zone d’ombre entoure le suspect. Où était il avant de revenir en Guinée. Personne ne le sait. Ce que l’on sait de Mouctar Diallo , c’est qu’il est  revenu avec un chapelet . Chose banni dans le milieu salafiste Djihadiste. Il faisait énormément de salates , ne mangeait pas et ne buvait que de l’eau. Le wird n’est pas toléré dans l’islam rigoriste. Mouctar ne manquait guère les prières à la mosquée. La mosquée de Koula est dirigée par les Tidianiyahs. Et les salafistes extrémistes considèrent les Tidianiyah comme une hérésie. D’après nos enquêtes il participait aussi aux enterrements et les cérémonies de sacrifices. Des enterrements auxquels les salafistes ne sont pas d’accord. Ils considèrent ça comme des innovations apporté à l’islam.
La chose la plus marquante c’est que Mouctar portait des talismans et amulettes. Et ça même ceux qui l’ont interpellé à Sagalé l’ont témoigné. Les salafistes extrémistes considèrent que tout ceux qui portent de Talismans ou amulettes sont des mécréants. Et même les wahabites de Guinée le répètent en longueur de journée. Des talismans qu’il avait envoyé aux cordonniers de Labé. Lorsqu’il est allé chercher ces talismans au marché central de Labé , il a fait un crise. C’était le Samedi c’est à dire 24 heures avant le crime. Les Djihadiste revendiquent généralement les assassinats et autre attentat. Les commanditaires donnent généralement un message à leur soldat. Et pour l’instant rien n’a indiqué que Mouctar était envoyé par un quelconque mouvement Terroriste Djihadiste. Avant l’assassinat de Chérif Ibrahima , Mouctar avait menacé un de ses oncles. Il m’avait fait du tord mais je ne le pardonneras jamais avait-il lancé.
Certaines langues racontent qu’il avait porté absent ce dernier.
Pour rien au monde Mouctar ne manquait un match de Messi. Il parlait de Barcelone avec ses amis et l’équipe de l’Argentine. Les Djihadistes n’aiment pas le football.
Pendant le temps qu’il a passé à Koula rien n’a montré qu’il s’était radicalisé.
Le monde se pose des questions. Pourquoi Chérif Ibrahima à qui il considérait comme l’un des meilleurs saint sur cette terre. Pourquoi aussi traverser autant des villages pour assassiner un septuagénaire.
Autre point d’interrogation , les témoins ont affirmé qu’il avait avalé quelque chose avant qu’il ne soit interpellé. Certains parlent d’une carte mémoire. Qu’est qu’elle contenait? On ne le saura jamais.
Seule certitude ce qu’il a parlé aux gendarmes de Labé. Selon nos enquêtes ,il n’a rien dit de cohérent. Il dit par exemple que tel ou tel voulait sa mort.
Nous avons ouvert également la page facebook de Mouctar. Pas d’allégeance aux groupes radicaux. Une page facebook comme toutes les autres.

Yayé Barry

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire