Le Président Alpha Condé lance les travaux des journées de concertation sur l’organisation et la coordination du travail gouvernemental

0
1543
Alpha Conde
Partager

Trois thématiques étaient au coeur de la première journée de concertation gouvernementale Conakry, le 2 Septembre 2016 – Les travaux des journées de concertation sur l’organisation et la
Flash Info – Ouverture des JCOCTG par le Président Alpha Condé

Le Président Alpha Condé lance les travaux des journées de concertation sur l’organisation et la coordination du travail gouvernemental

Conakry, le 2 Septembre 2016 – La cérémonie d’ouverture des journées de concertation sur l’organisation et la coordination du travail gouvernemental, présidée ce vendredi 2 septembre par le Président Alpha Condé, s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre du Programme de Réforme de l’État et de la Modernisation de l’Administration.

Ces journées de concertation gouvernementale sont une initiative du ministère en charge de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration avec l’appui technique et financier de la Banque Mondiale et de l’ENAP de Québec. Durant trois jours, les membres du Gouvernement vont renforcer la synergie des actions interministérielles mais aussi prévenir les conflits de compétences dans les attributions des départements ministériels.

Pour le ministre de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration, l’objectif fondamental de ces journées est de permettre au Gouvernement, en plus de diverses actions engagées, de mettre en place des mécanismes de coordination gouvernementale et de gérer une stratégie de communication gouvernementale efficace. Pour Sékou Kourouma, il importe que des mécanismes de coordination gouvernementale soient mis en place à deux niveaux: au niveau politique et au niveau administratif. Ces mécanismes peuvent prendre la forme d’instances ou de structures qui regroupent l’ensemble des acteurs interpellés en vue d’obtenir et de maintenir un consensus au sein du Gouvernement autour de priorités identifiées.

Sékou Kourouma dira ensuite que ces journées de concertation sur l’organisation et la coordination du travail gouvernemental au service de la réforme permettront:

– De présenter l’organisation et le fonctionnement du Secrétariat Général du Gouvernement;

– De proposer des modalités de renforcement du cadre organisationnel;

– De présenter les principes et notions sous-jacentes à la coordination gouvernementale;

– De présenter l’organisation de l’État, et les modalités d’organisation de fonctionnement et de coordination de l’action gouvernementale dans un autre pays, notamment le Sénégal;

– De présenter l’organisation de l’État et les modalités d’organisation de fonctionnement et de coordination de l’action gouvernementale en Guinée.

Se rejouissant de l’organisation de ces journées de concertation, le Représentant résident de la Banque Mondiale en Guinée, Rachid Radji, a tenu à dire que ces échanges entre membres du Gouvernement est un chemin et un pas pour le développement. Pour Rachid B. Radji la Banque Mondiale met un accent particulier sur la problématique du renforcement des capacités, de la qualité des procédures et de l’efficacité de l’administration. C’est pourquoi son institution exhorte le gouvernement à accélérer le processus de transformation des ressources en résultats.

Ces journées s’inscrivent en continuité du séminaire gouvernemental des 1er et 2 avril 2016. Elles s’articulent autour d’une stratégie d’ensemble visant à contrer les insuffisances à tous les niveaux de l’administration publique.

Face à cette situation urgente, le Premier ministre Mamady Youla a affirmé que ces journées traduisent le besoin d’une part, de promouvoir un travail gouvernemental mieux structuré dans les rôles, fonctions et responsabilités mieux planifiées, plus cohérentes, plus productives ; et d’autre part, les principes d’une articulation harmonieuse des activités ministérielles, d’aménager les passerelles collaboratives appropriées pour une action gouvernementale normée, efficace et empreinte de solidarité.

Pour finir, Mamady Youla demande à l’équipe gouvernementale de développer une gestion rationnelle et optimale des structures, des ressources humaines et matérielles, de promouvoir la culture de la gestion axée sur les résultats, avec une mise en exergue de la compétence, du mérite et de la performance et promouvoir la culture du contrôle et de l’évaluation des politiques publiques.

En prenant la parole, le Président de la République a indiqué qu’ »Il est impératif de procéder au rajeunissement et à la féminisation de l’administration guinéenne ». Poursuivant, le Chef de l’Etat a pointé du doigt les tares de l’administration guinéenne qui se traduisent selon lui par la sédentarisation des cadres, l’irresponsabilité, le manque de contrôle et de sanction. Le Président Alpha Condé dira par la suite que c’est un chantier vaste qu’entame le Gouvernement en organisant ces journées. C’est pourquoi, il recommande un diagnostic exhaustif pour réussir à réformer l’administration guinéenne le plus rapidement que possible.

Pour finir, le Président Alpha Condé a souhaité que les partenaires bi et multilatéraux, les acteurs de la société civile et les hommes d’affaires prennent part à ces journées pour énumérer les obstacles qui se posent à la bonne marche de l’Administration guinéenne .

La Cellule de Communication du Gouvernement

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire