Le préfet de Coyah Barboza tabassé, mâchoire cassé, jambe fracturé par des bandits armés

0
1363
Barboza Prefet de coyah
Partager

C’est une affaire qui d’effraye la chronique dans la cité Conakry. Dans la nuit de mercredi 23 novembre 2016, le préfet de Coyah, Barboza Soumah, a été attaqué par des bandits armés dans sa résidence officielle rapporte son fils Tamsir

Au cours de cette attaque nocturne, les assaillants qui ont réussi à neutraliser son garde du corps ont violemment tabassé le préfet avant de le torturé. « Ils lui ont cassé la mâchoire, le bras, le front. Ils ont fracturé ses jambes », a témoigné son fils Tamsir.

Tamsir Soumah explique que les bandits ont emporté une forte somme d’argent.

Actuellement son père Barboza Soumah, reçoit de soin à la clinique Pasteur, à Conakry.

Affaire à suivre

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire