Le PEDN informe l’opinion que l’UFDG est devenu un parti de la mouvance présidentielle (déclaration)

0
2696
Lansana Kouyate PEDN
Lansana Kouyaté du PEDN
Partager

Réponse du porte-parole du PE.D.N à un député de l’UFDG

Quand le député de l’UFDG affirme que le Président Lansana KOUYATE n’aime pas l’UFDG, ça me fait rire. Je rappelle que Cellou Dalein a toujours œuvré pour isoler le PE.D.N. Malheureusement pour lui il n’est pas à la hauteur de réussir de tels coups.

Je rappelle à GAOUAL que Cellou était en exil à Dakar quant il a trahi CONTE. C’est à l’occasion du sommet de l’OCI que le Président Lansana KOUYATE demanda à Cellou de rentrer en Guinée et qu’il s’engage à prendre toutes les garanties. C’est Lansana KOUYATE qui a fait revenir Cellou en Guinée.

Alors avant que Cellou ne prenne la tête de l’UFDG en 2007, il doit comprendre qu’il a fallu d’abord que Cellou revienne en Guinée pour jouir de ses privilèges de citoyens Guinéen et pour cela il a fallu un homme, un patriote qui s’appelle Elhadj Lansana KOUYATE.

Rappelez-vous entre les deux tours des élections de 2010, Cellou nous a répondu qu’il gagnait arithmétiquement par l’addition théorique des chiffres de ses premiers alliés à ses 44%, issu d’ailleurs de la fraude du premier tour. Et donc il n’avait plus besoin du PE.D.N.

Quand ils ont créés le collectifs des partis politiques pour la finalisation de la transition, nous avions dans la perspectives de constituer une opposition dynamique pris contact avec eux, l’UFDG nous a dit que le collectif ne devrait pas être élargi aux partis politiques n’ayant pas soutenu Cellou au deuxième tour. Et c’est à partir de là, nous avons choisi de créer l’ADP à l’époque.

Aux législatives de 2013, il nous a répondu qu’il a choisi de ne pas aller au-delà de son alliance traditionnelle de 2010.

Je rappelle à GAOUAL que le PE.D.N n’a jamais appartenu au RPG Arc en ciel, le RPG Arc en Ciel est né après le deuxième tour des élections de 2010. Et c’est quand le président élu a demandé de dissoudre les partis politiques alliés que le PE.D.N a répondu par non !

J’avoue que M. Lansana KOUYATE est un véritable artisan pour l’unité nationale en Guinée sinon le coup que l’UFDG nous a joué à propos de la désignation de Pathé DIENG pour la CENI, pourrait avoir des conséquences très dangereuses pour l’unité des communautés guinéennes.

Je dis tout ça parce que son député de Gaoual vous a dit que le Président Lansana KOUYATE n’aime pas l’UFDG, etc…

Cellou doit avoir le courage de déclarer devant ses militants qu’il est fatigué du combat politique et qu’il ne peut pas combattre le régime d’Alpha CONDE. Dans toutes les démocraties du monde tu ne peux pas dire que tu fais confiance à un chef d’Etat, que désormais tu soutiens sa politique et dire en même temps que tu es de l’opposition politique. C’est assez maladroit ! et nous ne sommes pas d’accord, c’est pourquoi nous informons l’opinion que l’UFDG est devenu un parti de la mouvance présidentielle.

A l’époque quand le PE.D.N a perdu, lors d’une manifestation politique, un de ses militants qui habitait Dar Es Salam, le parti s’est mobilisé pour les obsèques ; c’est à cause du nom de famille de ce militant que l’UFDG est venu dire que c’est leur militant, etc…Nous avions évité toute polémique pour des raisons humanitaires, de deuil et d’unité nationale car pour nous un guinéen est égal à un guinéen. Durant cette période, tous les partis de l’opposition participaient aux enterrements des victimes à Bambeto, j’invite les journalistes à demander les différents partis individuellement pourquoi ils ne continuaient plus à venir…..le PE.D.N vous dira prochainement pourquoi il ne continuait plus à venir.

Je rappelle d’ailleurs que très récemment j’étais face aux journalistes de la grande émission des GG, le PE.D.N avertissait que l’opposition dite Républicaine disparaitrait bientôt, à cause du manque de conviction et l’inconstance ainsi que l’immaturité politique de certains leaders qui la composait. Aujourd’hui, le PE.D.N souhaite que les populations Guinéennes filtrent désormais leur choix pour éviter le suivisme communautaire qui n’a de conséquence que le regret.

Le Porte parole du PE.D.N

Faya François BOUROUNO

 

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire