L’appel d’Ousmane Gaoual sème la panique chez la mouvance

1
5969
Ousmane Gaoual Diallo ufdg
Partager

Le samedi, 30 juillet 2016, le député de l’ufdg dans la circonscription de Gaoual a demandé de localiser les parents de Sanoussy Bantama Sow, de Hady Barry et de Malick Sankhon tous du Rpg-arc-en-ciel pour dit on les tuer si une seule personne de l’opposition était tué lors de la manifestation que projetait l’opposition pour le 04 août 2016.

 » Il faut que ces pyromanes sachent que, s’ils tuent ou blessent une personne lors de notre manifestation du 04, août 2016 nous allons leurs payer ça dans leurs familles respectives. Pendent que nous allons enterrer nos morts à Conakry, Bantama est ses pyromanes vont aussi enterrer leurs morts ». Avait laissé entendre le député à l’endroit de ceux qui voulaient organisé la contre manifestation.
Depuis cette annonce, la mouvance et ses alliés semblent inquiète par rapport à cette déclaration, car dans le même discours le député n’exclut pas le déclenchement d’une guerre civile si le pouvoir continuait a tué leurs militants.
« La constitution autorise les manifestations, mais n’autorise pas une contre manifestation pour créer le chaos ou le carnage » A rappelé le député de Gaoual.
Pour l’instant la manifestation du 04, août à été reporté pour le retour du président Condé qui se trouve en ce moment en Indonésie.

Moussa Keïta pour Libreopinionguinee.com

(LOG)

Comments

commenter ici

1 COMMENTAIRE

  1. tro d tensions tro d frustrations mais le calme prévaut d plus car sans c calme ils n’aura pa d pai j’en appel à ces dirigeants soucieux d c bas peuple o calme encore o calme

Laisser un commentaire