la femme en niqab voulait attirer l’attention des autorités sur son ‘‘cas’’ après la mort de son mari dans des échauffourées à Bambéto

0
1119
Femme voilée Guinee
Partager

Fanta Sanoh, la femme en niqab, arrêtée près de la présidence est une veuve qui voulait attirer l’attention sur son ‘‘cas’’. C’est la quiescence de la déclaration faite par la police ce 23 aout. « Selon sa déclaration, son mari s’appelait Lancinet Kourouma qui aurait trouvé la mort suite à une manifestation politique à Bambéto en 2010. Il avait reçu une pierre au niveau de sa tête, c’est ce qui a entraîné sa mort. En 2012, son véhicule a été brûlé au niveau de la casse. Cette femme qui se retrouve avec trois enfants n’a pas de moyens pour subvenir à ses besoins et ceux de ses enfants. Elle aurait dit à ses enfants qu’elle va faire un acte pour attirer l’attention des autorités sur son cas. Elle a dit à son fils du nom de Mamadou Kourouma qui est élève d’écrire sur une pancarte où c’est écrit « Des innocents guinéens sont en dangers. J’ai un message pour la Guinée. Elle a arboré cette tenue la burqa [niqab, ndlr] pour attirer l’attention. Selon les premières enquêtes, c’est la première fois qu’elle porte cette tenue. Au moment où je vous parle les officiers de la police sont en train de faire des enquêtes », a révélé à la presse le commissaire Boubacar Kassé.

Guinee7

 

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire