Kouyaté dit tout sur: la visite d’Alpha Condé à Paris, Sidya Touré, le troisième mandat et la rencontre Cellou Dalein Diallo /Alpha Condé (audio)

1
31894
Lansana Kouyate du PEDN
Lansana Kouyate PEDN photo Libreopinionguinee
Partager

Le President du PEDN Lansana Kouyate était l’invité de la Radio Libre Opinion RLO en direct de Paris, dans son émission (CRITIQUES ET PROPOSITIONS CP), ce samedi 15 avril. L’ancien Premier ministre n’a pas été tendre avec le pouvoir de Conakry. Parlant de la visite d’Etat d’Alpha Condé en France, M. Kouyaté estime qu’Alpha Condé dit une chose et fait son contraire rappelant que le président Alpha dit de couper le cordon ombilical avec la France et quelques jours après, il vient en France et rencontre des candidats à l’élection présidentielle notamment Emanuel Macron et François Fillon. Cela démontre qu’il n’est pas cohérent dans son langage. Parlant des interviews accordées par le président Condé par la presse étrangère, Kouyate dit qu’Alpha de par sa nervosité et son febrilisme fait croire qu’il y a une possibilité pour un troisième mandat ». Et le leader du PEDN d’ajouter que: violer la constitution c’est contre la volonté du peuple ». Répondant à une question d’un journaliste de la RLO, M. Kouyate qualifie Alpha Conde d’un président d’échéance électorale car il estime que ce président ne pense qu’à l’élection. Et pour cause, il avait inauguré le barrage Kaleta juste à cause de l’élection présidentielle d’octobre 2015. même si tout le monde le sait que ce barrage n’était pas prêt à fonctionner à cette époque là ».

La veille des législatives, ce que je suis entrain de vous dire, c’est la première fois que j’en parle, mon téléphone sonne. Au bout du fil, c’est lui [Alpha Condé]. Il me dit: je veux que tu viennes. Je dis: où? Il dit à la Présidence. Je dis: je ne vais pas. Il dit: pourquoi? Je réponds: demain, c’est l’élection et tu veux que j’aille chez toi? J’ai dit: je ne vais pas. Il dit: est-ce qu’on peut se rencontrer à tel lieu? Je dis: d’accord. On est partis. Il dit: c’est pour me rassurer de nos conclusions chez le président Diouf. Je dis: les conclusions, c’est que tu feras des élections transparentes. Il dit: oui. Mais tu as parlé de 15, 20 députés… Je dis, ce n’est pas pour te demander. Moi je te demande rien. je suis sûr que j’aurai ce nombre de députés. Il dit: tu n’auras que deux députés. Je jure, ça s’est passé comme ça. Qu’un président de la République, chef de l’Etat, garant de la constitution vous dise ça, allez-vous accepter les résultats? Je n’ai eu que deux députés. Parce que je sais ce qui s’est passé. Il est allé là où il fallait. Il a donné l’argent à la cour suprême et à la Ceni. Il dit: barrez tout. Kouyaté ne doit avoir que deux députés. C’est comme ça que vous voulez que votre pays marche? Je ne suis pas prêt à adhérer à çà.
Parlant de Sidya et Dalein, Lansana Kouyate estime que le « haut représentant du chef de l’Etat bénéficie de circonstances atténuantes. Concernant le chef de l’opposition parlementaire, il dit ne pas trop comprendre l’attitude de Cellou Dalein face au régime de Conakry. Cellou va voir Alpha Conde même si on lui dit que les élections locales n’auront pas lieu, le président de l’UFDG fait comme si rien en était dénonce Lansana Kouyaté – moi Kouyate, je n’adhère qu’à ce que je crois, je ne suis pas un va t’en guerre »-.
S’exprimant sur les circonstances de sa nomination par le feu Lansana Conté, Kouyate révèle qu’à l’époque, quand il est venu rencontrer Lansana Conté au palais Sekhoutoureya, il avait entendu des proches de Conté indexer une ethnie mais il avoue, qu’à l’époque il n’avait pas digéré cette façon de voir les choses par certains cadres. Il dit alors avoir demandé au président s’il avait entendu c’est que disaient ces gens? Conté avait répondu que bien cette ethnie qui en voulait à lui et son régime. Kouyate ajoute que: « c’est lorsque je suis rentré en Guinée que j’ai entendu pour la première fois le nom « TORABORA Et BAGDAD ».

Par ailleurs et concernent la nomination de Justin Morel junior au ministère de l’information, Lansana Kouyaté dit que le président Conté ne voulait pas du tout.

Libreopinionguinee.com et la Radio Libre Opinion RLO vous propose ci-dessous l’intégralité de cet interview en (audio) avec M. Lansana Kouyate avec plein des Révélations.

Une réalisation de Macka Baldé depuis Paris et de Mohamed Kaba depuis Berlin.
Contact Libreopinionguinee@gmail.com
Tel 0033601064916

Comments

commenter ici

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire