Kory Kondiano menace des ministres « si prochainement nous convoquons et que les ministres ne se présentent pas »…

0
1893
Kory kondiano
kory kondiano président de l'assemblée nationale de Guinée
Partager

Cinq projets de loi étaient programmésà la plénière des députés samedi 29 octobre 2016.
Mais contre toute attente du président de l’Assemblée nationale et de l’ensemble de ses pairs députés, deux seulement ont été adoptés. Et pour cause ?

Il y avait des ministres absents. Une réalité qui a heurté la sensibilité de l’honorable Claude Kory Kondiano et contre laquelle il a menacé de sévir la prochaine fois.

« Je voudrais m’adresser aux ministres de la République. Lorsqu’ils sont convoqués en plénière à l’Assemblée nationale, c’est pour essayer de travailler conformément au programme qui a été adopté par la Conférence des présidents des commissions. Donc, une fois que ce programme est adopté, l’Assemblée estime que les ministres de la République sont informés.

Tout simplement parce que lorsque nous adoptons ce chronogramme, on le transmet au Secrétariat général du gouvernement, à charge pour lui d’informer les ministres», a planté le président de l’Assemblée nationale en guise d’intro.

L’ultimatum. « Lorsqu’en retour nous convoquons un ministre

qui nous a saisis pour nous prononcer sur le texte qui nous est soumis, dans son intérêt, dans l’intérêt du pays, eh bien, il doit se déplacer pour venir. Alors, je voudrais dire ceci: Si prochainement nous convoquons et que les ministres ne se présentent pas, chers collègues, nous allons prendre des dispositions pour renvoyer aux calendes grecques le texte pour lequel nous sommes saisis. Si nous ne travaillons pas, c’est parce que les ministres ne se présentent pas et nous mettent en chômage. Hier, il y a eu 2 textes. Et aujourd’hui, il y en a 3 que nous n’avons pas pu adopter», a déploré le président de l’assemblée nationale.

Lepopulaire

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire