Insécurité à Conakry : nouvelle attaque à Cosa, plusieurs millions emportés…

CONAKRY-Bangoura Amadou, sa compagne Natacha Bonet  et le chef de quartier de Symbaya ont été attaqués dans la nuit du jeudi à vendredi 05 juillet 2018 à Cosa par des jeunes munis d’armes blanches. Ils venaient de l’aéroport où ils ont atterri en provenance de la France. L’attaque a eu lieu aux environs de 3heures du matin. Il n’a y a pas eu de blessés ni de pertes en vies humaines, mais les assaillants ont réussi à les dépouiller.  « J’ai perdu ma valise dans laquelle j’avais de choses importantes : un ordinateur, des habits, une somme de 3000 euros et environs 200.000 GNF. J’étais avec ma famille, heureusement personne n’a été blessé, mais je suis troublé », nous  a confié Amadou Bangoura. Interrogé sur les circonstances de cette attaque, le chef de quartier de petit Symbaya qui était allé accueillir le couple  explique : « On a quitté l’aéroport pour rentrer à la maison. Arrivée à Cosa, j’ai vu  un barrage au niveau du carrefour. Pensant que c’était la gendarmerie, j’ai garé. Subitement, j’ai aperçu plus de 50 jeunes armés de couteaux, et d’autres armes blanches foncer sur nous en disant donnez de l’argent sinon, on vous tue. Pris de panique celui qui était derrière, a descendu la vitre. C’est là qu’ils ont tiré la valise », nous a expliqué M. Fadi Diallo. Amadou Bangoura invite l’Etat de sécuriser davantage les citoyens. « Il faut la sécurité dans notre pays, parce que tout le monde a peur. Je suis né et grandi ici, mais de telles choses sont regrettables. L’Etat doit se réveiller pour sécuriser la population, accompagner les jeunes aussi parce que s’ils sont aider, ils ne vont pas se mettre à attaquer des gens », lance ce guinéen de la diaspora.

Africaguinee

a

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here