Insalubrité à Conakry : l’armée guinéenne est-elle prise dans un piège ?

0
6847
L'armée guinéenne et Alpha Conde assainissement de conakry
Partager

Le chef de l’Etat, le Professeur Alpha Condé a pris une décision majeure, en début de cette semaine.

Après plusieurs années d’échec, le Gouvernorat de la ville de conakry se voit retirer l’une de ses principales source de revenus. Depuis un temps, un conflit d’intérêt s’est ouvert entre le Général Mathurin Bangoura et le Ministre de l’administration du territoire, que gère le Général Bouréma Condé.
En effet: selon des informations que Libreopinionguinee.com a obtenues, l’argent destiné à assainir la ville de Conakry était géré depuis le ministère de l’administration, où un blocage réel existerait car plusieurs fois, mathurin a voulu que ce budget destiné au Gouvernorat dans le cadre de l’assainissement lui soit restituer, mais des responsables du ministère de l’administration ont refusé catégoriquement.
Face à la situation désastreuse des montées des ordures partout ailleurs et l’absence de l’Etat à prendre des mesures adéquates.
Alpha Condé n’a pas voulue avoir des problèmes ni avec mathurin Bangoura encore moins avec Bouréma Condé, il a donc pris une décision qui n’est pas sans conséquence, car confier à l’armée guinéenne l’assainissement de la capitale, c’est encore donner à cette armée l’autorisation de circuler avec leurs tenues et armes à la main dans les rues.
Au contraire dans aucun pays du monde, l’armée ne prend la place des PME, des Mairies, des quartiers, des communes dans le domaine de l’assainissement.

Pourquoi alors, il ne serait pas préférable si des uns et des autres ont montrés leurs incapacités dans cet exercice d’assainissement de privatiser ce secteur.
N’est ce pas un piège tendu à l’armée, car elle n’a pas la technique et les moyens de rendre la ville de conakry propre de façon durable et efficace.
Chacun dans son domaine pour la réussite de la Guinée.

Thierno Ousmane Balde pour Libreopinionguinee.com
(LOG)

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire