Il est temps de stopper Alpha Condé dans sa démarche de diviser pour régner « Macka Balde »

0
200
Macka Balde NFD
Macka Balde vice-président de NFD
Partager

Le Président Alpha Conde, dans une logique de distraire l’opinion opte pour des discours populistes. Le 28 mai 2016, le President Conde a passé un savon à l’ethnie Malinké. Une ethnie qui a tout subi en Guinée à cause d’Alpha Condé auparavant opposant des différents régimes de Sekou Toure à Lansana Conté en passant par Moussa Dadis Camara.

« L’ethnie Malinké à tout vu et à tout entendu « .
« Alpha Conde Malinké Malinké c’est quoi ?? »
Je ne suis pas venu au pouvoir pour une ethnie. Quant on créait le Rpg aucun Malinké ne figurait sur la liste. « fin de citation ».
Revoyons le mot aucun Malinké ne figurait sur la liste . S’il est vrai qu’aucun Malinké ne figurait sur la liste le jour de la création du Rpg, où était  Alpha Conde ? Lui n’est-il pas Malinké ?
Je dis ici qu’il est temps vraiment temps de stopper Alpha Conde dans son élan de diviser les ethnies pour mieux régner.
Le discours tenu le 28 mai 2016, au siège du Rpg par le président Alpha Condé est un discours qu’il ne faut pas prendre à la légère. Sur le fond du discours, Alpha Conde cherche à divertir l’opinion tout en créant un faux débat pour masquer la mal gouvernance, le manque des résultats de son équipe, faire la drague à l’ethnie soussou dont il se réclame désormais pour faire de la propagande envie de modifier la constitution pour un troisième mandat.
Aujourd’hui, insulter tous les cadres Malinkés qui ont lutté farouchement pour son accession au pouvoir est un acte d’ingratitude envers cette noble communauté qui s’est vue manipuler par un homme qui se réclamait autrefois digne fils de cette communauté.
Quand la campagne battait son plein, Alpha Conde  avait tenu plusieurs promesses au vaillant peuple de Guinée.
Si vous prenez juste le barrage hydroélectrique de « KALETA », le gouvernement Conde avait crié haut et fort que l’affaire de déserte du courant électrique n’était qu’un vieux souvenir pour les populations de conakry et certaines villes environnantes. Mais Kaleta ne répond plus et le pays est replongé dans un noir qui ne dit pas son nom.  La situation économique est plus que jamais chaotique. La croissance est au plus bas niveau, jamais atteint par un régime en Guinée. Même la junte militaire dirigée par Moussa Dadis Camara n’avait pas connu une telle chute.
Le moment est venu de faire un bilan sur les domaines de l’emploi, de la sécurité, du secteur minier, du secteur de l’éducation, la situations de nos hôpitaux, le secteur routier, le secteur de la pêche, sur les droits de l’homme, un audit sur le barrage « KALETA »…
Voici les questions dont le President devrait répondre le 28 mai 2016 à l’occasion de l’anniversaire de son retour de l’exil.

La gouvernance Condé a montré ses limites. Nous exigeons du chef de l’Etat d’être au dessus de la mêlée. Nous n’avons pas besoin d’un discours qui indexe une communauté, mais nous avons besoin d’un discours rassembleur, un discours qui rassure. Nous avons besoin plus des actes positifs que des discours populistes qui divisent le peuple Guinéen.

Macka Balde vice-président de nouvelles forces démocratiques
(NFD)
Administrateur Général du site Libreopinionguinee.com

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire