Guinée: Torture et actes de barbarie, la BAC prise en flagrant délit

0
485
Torture en Guinée
Partager

La brigade anti criminalité BAC a été prise en flagrant délit dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, on observe un homme entrain d’être torturé par des policiers de la BAC, l’intéressé parlant en langue nationale était complètement désespéré, il demande au policier de le tuer au lieu de le torturer de cette façon, souffrant de douleurs on pouvait comprendre puisqu’il était suspendu sur un bois deux policiers étaient là pour le soulever et le redescendre en lui fouettant sur ses fesses, un autre policier lui versait un sachet d’eau minérale sur les fesses. Toutes ses formes de tortures pour lui faire avouer un cas d’un vole.Torture en Guinée

C’est extrêmement grave qu’on traite un être humain de la sorte. Nous sommes dans un pays où des lois existe il faudrait sévèrement punir ces policiers et leurs commanditaires.Torture en Guinée

Nos autorités doivent prendre des mesures appropriées pour sanctionner les auteurs de cet acte barbare qui démontre à la face du monde les violations flagrantes des droits de l’homme.
le vole est un acte condamnable mais cette forme de torture est inacceptable dans un pays normal.

cela prouve les milliers de cas de tortures dans nos différents prisons pour recevoir des aveux des différents malfrats.
Vivement une sanction digne de nom pour que plus jamais ça en Guinée.
Me Cheick Sacko est interpellé sur ce cas.
PAR LIBREOPINIONGUINEE.COM
LOG

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire