Guinée: l’unité d’action syndicale ‘’CNSLG-COSATREF, CGFOG’’ lance une grève générale de deux jours

0
1257
Photo greve Guinée
Partager

Photo greve Guinée L’Unité d’Action Syndicale, Confédération Syndicale Autonome des Travailleurs et Retraités de Guinée (COSATREG), Organisation Nationale des Syndicats Libres de Guinée (ONSLG) et Confédération Générale des Forces Ouvrière de Guinée (CGFOG), a invité, samedi, 07 mars 2015, l’ensemble des travailleuses, travailleurs, des secteurs public, mixte, privé, informel et les retraités de Guinée, à observer la grève d’avertissement reconductible les 09 et 10 mars 2015.

L’Unité d’Action Syndicale a fait cette invite dans une déclaration rendu publique ce samedi au siège de la COSATREG sise au quartier Kénien dans la commune de Dixinn.

‘’C’est suite à la baisse dérisoire du prix du litre de carburant à la pompe de 9.000 le litre, puis à 8.000 francs guinéens par le gouvernement guinéen, que l’Unité d’Action Syndicale a demandé aux travailleurs d’aller en grève’’, a expliqué un des militants.

Dans sa déclaration, l’Unité d’Action Syndicale rend responsable le gouvernement qui, selon elle, se sert de la dichotomie au sein de la famille syndicale pour faire de la flexibilité du prix des produits pétroliers un moyen d’asphyxie des travailleurs, octroyant une exclusivité à certains syndicats par rapport à d’autres.

Elle prend aussi en compte les revendications des 2.500 enseignants, médecins internes des Hôpitaux, des retraités, et des travailleurs de Conakry Express.

Elle exige au gouvernement, entre autres, le respect du Code du Travail et de la Législation internationale du Travail, l’abaissement du prix du litre de carburant à la pompe à 6.000 GNF, afin d’alléger, effectivement et de façon substantielle, le panier de la ménagère.

Par ailleurs, la COSATREG, l’ONSLG et la CGFOG dénonce le problème d’insécurité et d’impunité qui, selon ces Centrales syndicales, constituent une préoccupation citoyenne.

www.libreopinionguinee.com

 

 

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire