Guinée : Les conseils « cyniques » de Blair à Alpha Condé après la mort de manifestants

photo alpha conde

Le journal britannique « The Telegraph » rapporte que Tony Blair a conseillé au président guinéen Alpha Condé la stratégie à adopter pour gagner le soutien du public à la suite d’affrontements dans lesquels des manifestants de l’opposition ont été abattus par les forces de sécurité.

La voie à suivre qui a été recommandée par M. Blair est contenue dans un document de stratégie de communication de quatre pages rédigé pour Alpha Condé.

Le document obtenu par le journal britannique propose une feuille de route à suivre afin que M Condé puisse améliorer l’image de son gouvernement à la suite des manifestations en Février et Mars 2013.

Au cours de ces manifestations, 9 manifestants sont morts et des centaines ont été blessées dans des affrontements avec les forces gouvernementales qui ont été accusées de réprimer ces manifestations publiques en tirant à balles réelles.

Le document de stratégie permet de mieux comprendre la nature des relations que Africa Governance Initiative (AGI) entretient avec les pouvoirs africains. M. Blair a commencé à travailler en Guinée en 2012. L’ONG de Tony Blair conseille également le Nigeria, l’Ethiopie, le Rwanda, la Sierra Leone et le Libéria. Elle a également conclu un accord pour travailler avec le Kenya.

Le document de stratégie sur la Guinée intitulé « situation électorale » pose la question quant à savoir si AGI est devenue trop politique en se rangeant derrière le président Condé et le parti au pouvoir.

Dans son énoncé de vision AGI se définit comme   «une organisation indépendante, politiquement neutre et nous ne nous engageons pas dans la « grande Politique »ou la politique des partis ». Elle ajoute: «Mais nous comprenons que toute réforme est politique, et le fait d’avoir la réponse technique n’est pas assez dans bien des cas. »

Les points saillants de la stratégie de communication conseillée à Alpha Condé

Le document pour la Guinée a été écrit en Mars 2013 et a été envoyé au fils de M. Condé par Shruti Mehrotra, qui à l’époque dirigeait l’équipe d’AGI en Guinée. Mlle Mehrotra est maintenant basée à Londres au siège de l’AGI. Dans le courriel envoyé au fils de M Condé, Mlle Mehrotra a confirmé que  le président Condé avait demandé l’aide de M. Blair afin de définir une « stratégie de communication ».

Le courriel contient un document qui énonce comment le président guinéen peut gagner la bataille des relations publiques à un moment où la Guinée était confrontée à des manifestations de masse sur la tenue des prochaines élections parlementaires. Les élections ont ensuite été retardées de plusieurs mois.

La stratégie de communication a recommandé à M. Condé de créer un « nouveau narratif» dans lequel «nous devons être perçus comme le côté qui a toujours été ouvert au processus démocratique et au dialogue ». Le document continu ainsi : «Communiquer ce nouveau narratif … sera essentiel pour s’assurer que le président retrouve ses lettres de noblesses démocratiques … face aux difficultés qui pourraient s’annoncer au cours des prochaines semaines et mois. »

Il ajoute: «les marches de l’opposition ont déclenché une des pires violences au cours des dernières années en Guinée, faisant neuf morts et plus d’une centaine de personnes blessées selon les dernières estimations … Nous perdons la bataille de la communication, en partie parce que le gouvernement est resté largement silencieux au cours de ces dernières semaines. « Pour le monde extérieur, la situation semble assez compliqué avec le président qui est tenu responsable de toute l’impasse. »

La stratégie énonce la «chorégraphie» pour un «plan quotidien de communication» meublé d’un calendrier pour les négociations qui pourrait permettre la tenue de l’élection . Elle comprend des offres de concessions à l’opposition pour obtenir le report de l’élection que le document reconnaît sera rejeté par l’opposition. «Nous devons ensuite être en mesure de répondre rapidement au rejet de cette offre par l’opposition et tout ce qui va s’en suivre, manifestations, etc., dans les jours qui suivent, » affirme le document de stratégie.

Le document de stratégie donne son avis sur les « lignes » clés à suivre pendant les pourparlers et ajoute: «Chaque jour, afin de maintenir le momentum, nous avons besoin d’une histoire forte au moment des pourparlers. Cette histoire doit être préparée à l’avance tous les soirs ».

Réaction de AGI

Un porte-parole de AGI a indiqué qu’il travaillait en Guinée « pour réduire la pauvreté et améliorer la vie de la population ». Se référant au document de 2013, il a déclaré : « Nous avons conseillé le gouvernement sur la façon de calmer la situation afin de réduire le risque de violence et d’obtenir la tenue des élections. « Ce n’est absolument pas des conseils politiques« grand P ‘, c’est pour s’assurer que les élections se déroulent pacifiquement, et non qui gagnerait ces élections. «La Guinée est une nouvelle démocratie et le fonctionnement pacifique de ses élections a été la priorité pour l’ensemble de la communauté internationale. »photo alpha conde

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here