Guinée : Le gouvernement légitime la décision de la Ceni

annulation dette extérieure des pays touchés par Ebola
Ministre Damantan Albert Camara

Le  Gouvernement guinéen approuve et apporte son soutien à la décision de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) d’organiser les élections présidentielles en octobre prochain. C’est son porte-parole qui l’a fait savoir ce vendredi sur les ondes des médias publics.

a

« Le gouvernement prend acte de la décision de la Ceni et apporte son soutien à la Ceni », a déclaré Damantang Albert Camara. Selon lui, c’est la Ceni qui estime que « par rapport au temps qui nous sépare aujourd’hui à la date de la fin de la légitimité de notre président de la république (Alpha Condé), on ne pouvait pas courir le risque d’organiser à la fois les élections communales et celles présidentielles sous peine de voir ces élections mal organisées ou tout simplement nous mettre dans un retard ». Or, martèle-t-il,   seule l’élection présidentielle fait l’objet d’un délai incompressible dans la constitution.

Pour le ministre Camara, il est hors de question de violer cette constitution et laisser la Guinée dans une situation où le président de la république serait illégitime.

D’où la raison pour laquelle, le gouvernement a pris « acte de cette décision de la Ceni et que nous avons dit par ailleurs qu’il n’existe aucune règle qui instaure une hiérarchie entre les élections, précise le ministre l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle.

Damantang Albert Camara avance également comme argument que dans l’accord global du 3 juillet 2013, la priorité des élections n’y figurait pas oubliant que de nombreux points de cet accord n’ont pas connu d’application.

Amadou Kendessa Diallo

00224 664 24 54 78

E-mail: kenssa2@gmail.com

 

annulation dette extérieure des pays touchés par Ebola
Ministre Damantan Albert Camara

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here