Gueckedou: « Alpha Condé met en cause les convictions du leader de l’UFDG en tant qu’opposant »

0
3686
Partager

On les croyait plutôt réconciliés, ou tout au moins dans une trêve. Mais depuis le début de la campagne électorale, on sent renaître une certaine adversité entre Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo, le chef de file de l’opposition. En tout cas, le chef de l’Etat, lui, ces derniers temps, met toutes les occasions à profit pour s’en prendre à son opposant. Ce fut le cas au cours de l’entretien qu’il avait accordé au terme du 30ème sommet de l’Union africaine. Et c’était également le cas ce mercredi à Guéckédou où Alpha Condé était en campagne.

Tout d’abord, sans le nommer, Alpha Condé met en cause les convictions du leader de l’UFDG en tant qu’opposant « Jean-Marie Doré était un opposant, Bâ Mamadou était un opposant, Siradiou Diallo était un opposant. Ils avaient créé des partis, ils s’étaient battus pour la Guinée. Mais ceux qui viennent vous dire de crier ‘’courant, courant’’, c’étaient des petits fonctionnaires que Conté (Lansana Conté, ndlr) a pris comme ministre, premier ministre, qui ont volé et créé des partis et qui viennent vous dire qu’ils sont opposants (…) Ils étaient premiers ministres, est-ce qu’ils ont fait un centimètre de goudron ici ? », demande-t-il avec ironie. Et les jeunes de répondre en chœur « Non ! »

Pour le reste, le président de la République a réaffirmé que l’agriculture est la solution aux problèmes de la Guinée. Par ailleurs, aux jeunes de Guéckédou, il a rappelé que le travail est la seule voie qui mène au développement : « Si nous voulons sortir de la poussière, il faut qu’on travaille, parce que l’argent que la Chine me prête je dois le rembourser. Or, comment je dois le rembourser si on ne travaille pas ? Alors, au lieu de crier ‘’goudron, goudron’’, il faut travailler d’abord ».

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire