Frappe aérienne en Syrie : la Russie réagit avec la plus grande fermeté

« Le président américain Donald Trump n’est pas seulement un criminel dans le monde, c’est un deuxième Hitler. C’est une guerre déclarée contre un Etat souverain » a déclaré Sherine

a

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a fait des déclarations sur les réseaux sociaux concernant l’attaque des Etats-Unis, de l’Angleterre et de la France contre le régime Assad.

« Ils ont d’abord utilisé le Printemps arabe pour le peuple syrien, ensuite DAESH, puis maintenant les missiles intelligents américains. La capitale d’un pays souverain qui essaie de rester debout contre les attaques terroristes depuis de longues années, a été frappée » a-t-elle écrit.

Elle a précisé que les auteurs de tout cela étaient ceux « qui ont proclamé leur distinction et qui prétendent être les leaders éthiques » du monde, notant que la Syrie a été « attaquée à un moment où elle avait un avenir pacifiste ».

La porte-parole russe a fait savoir que la Maison-Blanche qui a confirmé l’attaque chimique à partir des informations parues dans la presse.

« Après cette déclaration, la presse américaine et occidentale doit voir sa responsabilité. Il y a 15 ans de cela, la Maison-Blanche a fait usage d’éprouvette, maintenant Washington se sert des médias » a-t-elle poursuivi.

Le président du Comité de la Défense de la Douma, Alexandre Sherine a déclaré : « Les attaques américaines contre la Syrie violent toutes les règles internationales et la Russie les considère comme des agressions ».

« Le président américain Donald Trump n’est pas seulement un criminel dans le monde, c’est un deuxième Hitler. C’est une guerre déclarée contre un Etat souverain » a déclaré Sherine.

L’ambassadeur russe aux Etats-Unis, Anatoly Antanov a également fait une déclaration et indiqué que les attaques en Syrie ne « resteront pas sans conséquence ».

« Nos pires préoccupations se produisent. Nos mises en garde n’ont pas été prises en compte. Un scénario préalablement conçu est appliqué. Nous avions averti que ce type d’acte ne resterait pas sans résultat. La responsabilité de toutes ces conséquences appartient à Washington, Londres et Paris. Une atteinte à l’honneur du chef de l’Etat russe est inadmissible » a poursuivi l’ambassadeur russe.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here