France : les adieux de Nicolas sarkozy « Bonne chance à la France »

0
1013
Nicolas sarkozy
Nicolas sarkozy
Partager

D’UNE PASSION A UNE AUTRE – Nicolas Sarkozy a reconnu dimanche 20 novembre sa défaite au premier tour de la primaire de la droite. Il a annoncé qu’il voterait pour François Fillon au second tour, et sous-entendu qu’il quitterait la vie politique.

Nicolas Sarkozy va désormais se consacrer davantage à ses « passions privées » qu’à ses « passions publiques ». C’est en ces termes sybillins mais sans équivoque que l’ancien chef de l’Etat a annoncé son retrait de la vie politique, tout juste après avoir fait savoir qu’il appelait à voter François Fillon au second tour de la primaire à droite.

Nicolas Sarkozy a pris la parole depuis son QG de campagne alors qu’il a obtenu un peu moins de 21% des voix au premier tour. L’ex-président a d’abord longuement remercié son équipe de campagne « qui a été formidable » et ses proches collaborateurs nommément François Baroin, Christian Jacob et Christian Estrosi.
Bonne chance la France Nicolas Sarkozy
Le candidat de la droite arrivé en troisième position derrière Fillon et Juppé, témoigne de sa tristesse aux élus de « ne pas avoir été capable de leur apporter le succès qu’ils méritent » dans « cette aventure magnifique ». Nicolas Sarkozy, qui avait annoncé son retrait de la vie politique après sa défaite à la présidentielle de 2012 avant de faire son retour en 2014, a poursuivi sa déclaration en ayant une pensée pour son épouse, Carla Bruni, et ses enfants. « J’ai le sentiment de leur avoir imposé beaucoup d’épreuves parce que ce n’est pas facile de vivre à côté d’un homme qui suscite autant de passion ».

L’ancien chef de l’Etat a assuré qu’il ne conservait aucune amertume, aucune tristesse. Et de conclure : « Bonne chance la France ».

 

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire