FLASH INFO – MAMADY YOULA A GENEVE POUR REDYNAMISER ET RENFORCER LA COOPERATION AVEC L’OMC ET LE CCI

0
948
Mamady Youla à Genève Suisse
Mamady Youla à Genève Suisse
Partager

AUDIENCES : LE PREMIER MINISTRE MAMADY YOULA A GENEVE POUR REDYNAMISER ET RENFORCER LA COOPERATION AVEC L’OMC ET LE CCI DANS LE DOMAINE AGRICOLE

Genève, le 20 Mars 2017 – En marge de la 5e édition de l’Africa CEO Forum où notre pays prend une part active, le Premier Ministre Mamady Youla a eu des rencontres avec le Directeur Général de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), Roberto Azevedo et la Directrice Exécutive du Centre de Commerce International (CCI), Arancha Gonsalez. Une offensive qui s’inscrit essentiellement dans le cadre renforcement de la coopération entre ces institutions et la Guinée.

Au cours de la première audience avec Roberto Azevedo, fraîchement réélu pour un mandat de quatre ans à la tête de l’OMC, le Chef du Gouvernement a tout d’abord tenu à féliciter l’entrée en vigueur de l’Accord sur la facilitation des échanges avant de saluer la tenue prochaine de la 11ème Conférence ministérielle, du 11 au 14 Décembre 2017 à Buenos Aires en Argentine et espérer des résultats concluants pour les Pays les Moins Avancés (PMA) dans le domaine de l’accès aux marchés, des disciplines au secteur de la pêche, les subventions agricoles et soutien interne au coton et le commerce des services.

Puis, les deux hommes ont échangé sur la politique commerciale et la politique agricole, en termes de sécurité alimentaire, de la promotion des cultures de rente et des exportations, de la place des femmes dans ces programmes et son impact dans le programme de la réduction de la pauvreté.

A cet effet, le Chef du Gouvernement a abordé la question du Programme d’appui au développement et à la promotion de la filière mangue (PRODEFIMA) en Guinée. Il s’agit d’un projet de la catégorie 2 du CIR, d’un montant de 3 millions U$ financé par les partenaires bilatéraux et multilatéraux (OMC, CCI, CNUCED, FMI, BM) et géré par le Ministère du Commerce. Sa mise en œuvre était initialement prévue pour une période de 3 ans (Février 2014-Février 2017). Le Premier Ministre a proposé une prolongation du PRODEFIMA afin de mettre en œuvre les activités restantes notamment la gestion des écarts de prix, la gestion des pistes rurales d’accès aux zones de production et l’accréditation de la qualité auprès des consommateurs européens.

A rappeler que le Ministère du Commerce se prépare à accueillir l’équipe de l’OMC à Conakry dans les prochains jours. Celle-ci viendra recueillir les informations nécessaires à la préparation de son passage devant les Membres de l’OMC dans le cadre de l’examen de sa politique commerciale nationale prévue pour l’année 2018.

Pour terminer ce premier rendez vous, le Premier Ministre Mamady Youla a plaidé pour la continuité de la coopération technique et de renforcement des capacités humaines et institutionnelles telles que la formation des cadres guinéens en matière de négociations commerciales multilatérales et sur les Accords sur l’agriculture, les Services, les règles liées à la pêche, et à la Facilitation des Echanges.

A la suite de ce rendez-vous, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, a rencontré Arancha Gonsalez, Directrice Exécutive du Centre de Commerce International (CCI), qui est l’agence de coopération technique conjointe des Nations Unies et de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) en charge de la promotion du durable commerce et en particulier du développement des exportations des pays en développement et des économies en transition.

Il a été principalement question de l’appui aux filières à fort potentiel d’exportation tels que l’ananas, le café « Ziama », la mangue et le petit piment. Il s’agit pour le CCI en synergie avec le Gouvernement de travailler sur la compétitivité de ses produits pour un meilleur accès aux marchés.

Autre sujet abordé, le renforcement institutionnel des capacités des structures d’appui au commerce et aux investissements à travers le développement des capacités opérationnelles et des fonctions techniques des structures guinéennes d’appui au commerce et à l’investissement (CAFEX, AGUIPEX, chambre de commerce, Ministères du commerce, MAE à travers ses conseillers économiques et commerciaux, etc.). A cela il convient d’ajouter, les formations en identification, traitement et dissémination de l’information commerciale, la promotion commerciale pour mieux positionner les produits guinéens à l’export.

D’autres projets de coopération ont également été mis sur la table au cours de cette audience. Il s’agit de :

a) La Guinée vient d’être ajoutée en début 2017 parmi les pays bénéficiaires du Fonds fiduciaire de la Valette financé par l’Union européenne pour lutter contre les migrations irrégulières.

Le CCI conjointement avec le Ministère du Commerce à Conakry et en étroite collaboration avec les autres départements concernés par la question des migrations (jeunesse, formation professionnele, MAE, agriculture….) travaille sur une proposition technique visant à créer des emplois pour les jeunes qui aspirent émigrer en Europe. La proposition est à soumettre d’ici fin avril à l’UE à Conakry pour transmission officielle à la Commission à Bruxelles.

b) L’initiative du CCI en faveur des pays de la Mano River Union (MRU):

Un projet d’appui au développement de filières à fort potentiel d’exportation dans les provinces affectées par Ebola avait été préparé par le CCI conjointement avec les pays de la MRU et partagé avec les Pays-Bas et le Japon. Les Pays-Bas ont répondu favorablement pour considérer le financement d’activités prioritaires sur le cacao pour la Sierra Leone dans un premier temps et ensuite, la Guinée et le Liberia dans un second temps.

c) La Guinée en tant que membre de la CEDEAO va également bénéficier du programme Compétitivité de l’Afrique de l’Ouest finance par le 11e FED du Programme indicatif régional de l’Afrique de l’Ouest. Ce programme qui sera mis en œuvre par le CCI et l’ONUDI permettra de soutenir des chaînes de valeur importantes pour le développement économique de la Guinée.

In fine, cette première série d’audiences a permis au Premier Ministre, Chef du Gouvernement, de faire un premier état des lieux de notre coopération avec l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) et le Centre de Commerce International (CCI) mais surtout, de définir les axes sur lesquels il entend s’appuyer pour redynamiser un des secteurs clefs de notre économie : l’agriculture.

Les temps forts de cette visite sont à suivre en intégralité sur gouvgn.tv et gouvernement.gov.gn.

La Cellule de Communication du Gouvernement

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire