Fermeture des radios en Guinée: La HAC rappelle Alpha Condé à l’ordre

0
3633
Martine Conde HAC
Partager

Suite à la fermeture de la radio BTA FM ce lundi 27 novembre 2017 et la brouille des signaux du groupe de presse Gangan par les pouvoirs publics , la HAC se dit préoccupé par la radicalisation du discours de certains responsables politiques et syndicaux .

La haute autorité de la communication a aussi rappelé le pouvoir à l’ordre en insistant sur le fait qu’elle est la seule institution habilité par la loi à suspendre ou à fermer un média. Elle invite par ailleurs les différents acteurs à agir dans le sens de la protection de la liberté de la presse et du renforcement de la démocratie en Guinée.

Pour finir, l’organe de régulation de la presse demande aux médias guinéens de ne pas se laisser manipuler ou servir d’outil d’incitation aux violences, à la haine et aux troubles.

Il faut rappeler que cet acharnement contre la presse guinéenne fait suite aux menaces proférées par le chef de l’Etat contre les radios qui accepteraient de diffuser une interview du syndicaliste Aboubacar Soumah à la base du mot d’ordre de grève dans le secteur de l’éducation.

Une décision que beaucoup d’hommes de médias jugent contraire aux lois sur la liberté de la presse.

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire