Etats-Unis : l’administration de Trump impose des sanctions contre la Guinée

0
11669
Alpha Conde, Donald Trump et Mélania à Riyad
Alpha Conde, Donald Trump et Mélania à Riyad
Partager

C’est la chaine d’information en continue CNN qui révèle l’information. Selon cette chaine de télévision, le porte-parole du Ministère américain de la Sécurité intérieure, Dave Lapan au nom de l’administration américaine va imposer des sanctions sur les visas pour quatre pays dont la Guinée.

Ces pays sont accusés de refuser de coopérer avec l’administration Trump pour le rapatriement de leurs ressortissants jugés illégaux aux États-Unis.

Les quatre pays que sont le Cambodge, l’Erythrée, la Sierra Leone et la Guinée sont pointés du doigt par les États-Unis comme des « récalcitrants » en refusant le rapatriement de leurs citoyens après que les États-Unis aient essayé de les expulser.

Selon la même source, les citoyens des quatre pays risquent des sanctions sévères allant jusqu’à la restriction de visas pour les officiels de leurs gouvernement respectifs ainsi que de leurs familles : les empêcher d’entrer aux États-Unis.

Toutefois indique la chaine CNN, il incombe au Département d’État, l’équivalent du Ministère des Affaires étrangères de déterminer la nature des restrictions à l’encontre de ses pays dont la Guinée.

A propos, il faut dire qu’avec la pauvreté, le chômage et la mal gouvernance érigés en système de gestion avec des nominations à la tête du client et non de la compétence par le président Alpha Condé, il sera difficile pour les guinéens en situation irrégulière aux Etats-Unis d’accepter le retour au bercail.

Almamy Kalla CONTE

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire