Entre Sidya et Dalein qui aura le dernier mot chez Alpha Condé ?

0
2261
Sidya Touré, Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo
Sidya Touré, Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo. Photo Libreopinionguinee
Partager

Depuis l’élection présidentielle de 2015 et le rapprochement entre Sidya Touré et Alpha Condé, la guerre des mots a surgi entre les deux anciens collaborateurs au sein de l’opposition républicaine. Entre Sidya et Cellou, c’est une véritable guérilla qui s’est déclenchée. L’un, devenu haut représentant du chef de l’Etat et l’autre, haut partenaire.
Sidya disait tout récemment, que Alpha Condé l’avait dit que le budget de 500 millions de francs alloué a l’institution du chef de file de l’opposition serait un budget pour faire fonctionner toute l’opposition afin de faire évoluer la démocratie en Guinée. Dès après cette courte déclaration de Sidya (mengué dounkhé), Koto Cellou, le rescapé de tous les régimes de Sekou Touré à Conté n’a pas tardé à rebondir pour dit-on rétablir la vérité. Celui-ci dit que le budget du chef de file a été voté à l’assemblée nationale. Il accuse Sidya d’être de mauvaise foi, car selon Dalein, Sidya chercherait toujours à enfoncer son parti en transformant les choses de façon négative.

Cette bataille que livre les deux anciens alliés finira sa folle course sur la table du locataire controversé de sekhoutoureya. La question qu’il faille se poser entre Cellou et Sidya et celle de savoir qui aura le dernier mot chez Alpha Condé ? D’autant plus que Dalein avec ses manifestations de rues dégrade l’image du pays à l’étranger. Le désormais chef de la rue posera ses conditions pour qu’ Alpha tranche en sa faveur, c’est à dire que cet argent reste uniquement pour celui qui gouverne la rue.

Quant on sait que l’affaire de ce budget a fait éclater l’opposition républicaine, puisque des langues disent que koto Dalein n’a pas l’esprit du partage si non depuis 2010 Mouctar Diallo (NFD) et Aboubacar Sylla de l’UFC n’ont jamais manqué à une manifestation de l’opposition. Ils ont été gazé par ce régime moribond.

Si vous partez à la chasse en équipe et qu’un d’entre vous abat un gibier, vous devez partager la viande car vous avez avant tout formé une équipe de chasse.

Par Camara Ibrahima Sory pour Libreopinionguinee.com
(LOG)

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire