Empoisonnement de l’eau en 2010 et défaite de Cellou : Général Facinet Touré déballe tout… (Tamata Fm)

1
8394
General Facinet Toure médiateur de la république
Partager

Conakry-C’est l’une des pages sombres de l’histoire politique récente de la Guinée que l’actuel médiateur de la République vient de revisiter.

Le Gérnéral Facinet Touré qui avait ouvertement soutenu Alpha Condé au détriment de Cellou Dalein Diallo entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2010, s’est prononcé sur la fameuse affaire d’empoisonnement de l’eau.

L’actuel médiateur de la République qui s’est confié à nos confrères de la radio Tamata Fm dans son émission grand-débat, a aussi donné quelques détails sur les raisons de la défaite de Cellou Dalein Diallo face à Alpha Condé.

De l’empoisonnement de l’eau…

Entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2010, une vraie fausse histoire d’empoisonnement de l’eau visant des partisans d’Alpha Condé à Conakry a failli faire basculer la Guinée. Dans certaines préfectures de la haute Guinée des ressortissants de la moyenne Guinée considérés comme étant des militants de Cellou Dalein ont été chassés. Six ans après, le Général Facinet Touré a voulu donner sa part de vérité sur ce malheureux évènement.

« Ce jour-là, je ne pouvais pas imaginer qu’on peut inventer quelque chose comme ça parce que c’est trop grave. Mais avec le recul j’ai compris beaucoup de choses. Il est vrai qu’en disant qu’il y a eu de l’eau empoisonnée ça disqualifiait les autres partis de l’opposition en faveur du parti pour lequel j’étais (le RPG arc-en-ciel, ndlr). Parce que j’étais en train d’aider Alpha, mais en analysant au détail après, j’ai vu que ça ne tenait pas du tout. Ça été une grosse bêtise qui ne devait pas du tout être de mise. Mais pour me prononcer avec fermeté sur une question, il faudrait que j’en aie toutes les données. Je trouve que simplement que ça a été une étape très sombre de notre histoire, ça été une faiblesse humaine des politiques.

De la défaite de Cellou Dalein Diallo…

Cellou est un petit frère que j’aime beaucoup et que j’apprécie beaucoup, mais quand le problème du Président Alpha Condé se posait, je venais de perdre ma mère que je pleurai. C’est l’association des imams de la Basse Guinée qui est venue me trouver pour demander de réunir tous les leaders de la Basse Guinée, qu’ils ont un message à leur transmettre alors que la campagne était déjà ouverte. De guerre lasse, j’ai accepté. Le jour où nous nous sommes retrouvés les imams ont transmis leur message. A ce moment, le bonheur qu’ils voyaient pour la Guinée à ce moment était avec le Pr Alpha Condé. Il fallait que je réussisse à convaincre la Basse Guinée à aller avec Alpha Condé…Il y a eu deux réunions, lors de la première réunion, tout le monde était là, il y avait Sidya, Kassory, Mbouré, Abé Sylla. La seconde Sidya et Abé n’y étaient pas. Mais Abé a dit qu’il serait d’accord avec tout ce qu’on va arrêter.

Du tous contre un…

Nous nous sommes mobilisés à cette époque, on peut dire même qu’il y avait trois contre un. La Haute Guinée, la forêt, la basse Guinée contre la Moyenne Guinée. C’est ce qui s’est passé… Mais si c’était à refaire je ne le ferai parce que c’est ce que je combats maintenant. Ça ne nous conduit à rien ».

Africaguinee.com

 

Comments

commenter ici

1 COMMENTAIRE

  1. Nous savons que tu es le seul fondateur et promoteur de cette théorie. Comme nous rappelons de ton discours où tu disais je cite « Les peulhs ne doivent détenir le pouvoir économique et le pouvoir politique en même temps. Sinon que deviendront les autres ». Je crois que tu as oublié cela. Tu es d’ailleurs connu pour tes diatribes conte les peulhs. Car on n’oubliera jamais ton discours de 1993 à la veille des élections où tu demandais à tout les peulhs de quitter Conakry avant les élections sinon, le lendemain ???
    Ceci a fait que plusieurs militants de feu Bah Mamadou d’alors n’avaient pas pu voter car déplacés vers les villages où ils ne sont pas inscrits
    L’histoire te rattrapera un jour.Car demain arrive

Laisser un commentaire