Dialogue politique accéléré : Voici des raisons qui auraient poussé Alpha Condé à accepter de négocier

0
14698
Alpha Conde et Cellou Dalein
Aloha Conde et Cellou Dalein a Sekoutoureya
Partager

L’anticipation du dialogue et l’accélération des rapprochements entre la mouvance présidentielle et l’opposition ne sont pas des faits de hasard, mais un bon calcul politicien.

Alpha Conde, en acceptant d’ouvrir cet énième dialogue entre le pouvoir et l’opposition sait qu’il n’a pas à perdre mais plutôt, il a tout à gagner en acceptant de faire espérer l’opposition républicaine qu’il va respecter ses nouveaux engagements.

Dans un climat qui commençait à se détériorer avec la reprise des manifestations de rues et les cascades de démissions au sein du Rpg-arc-en-ciel, le locataire de Sekoutoureyah savait que le temps lui jouait un très mauvais détour. Il a alors, joué la carte politique pour continuer à tuer politiquement ses adversaires.
La rencontre entre Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo chef de file de l’opposition, le 1er septembre 2016 au palais sekhoutoureya et l’ouverture du dialogue étaient une manière de rassurer ses nouveaux partenaires les « CHINOIS » avec lesquelles, il souhaite renégocier le grand projet simandou après  l’abandon du géant « RIO TINTO ». Le chef de l’Etat espère que les « CHINOIS » pourront lui offrir des millions de dollars.

L’autre aspect est l’image de son second mandat. Les occidentaux commencent déjà à douter de sa capacité de redresser la Guinée.
Mais, ce qui a déclenché la goutte d’eau qui a débordé le vase , c’est le fait qu’Alpha Condé a toujours voulu se présenter à la PRESIDENCE de L’UA ou de la CEDEAO. Mais, avec ce climat pourri que produit son pays, il ne pourra jamais accéder à ce poste de responsabilité si important pour l’Afrique. Quand on arrive pas à gérer sa propre famille, comment peut-on gérer celui de son voisin ? « Impossible ».
L’autre obstacle, c’est le manque d’argent dans les caisses de l’Etat, un vrai casse-tête pour celui qui consomme des milliards par jour à la PRESIDENCE de la République et surtout des centaines des milliers d’Euros pour les Jet privés pour ses multiples voyages à l’étranger.

Macka Balde

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire