Des jeunes de l’axe Hamdallaye-Bambeto menacés pour leur soutien à Mouctar Diallo par des extrémistes de « l’UFDG » (Lamine Diallo)

0
2236
Mouctar Diallo au siège de Nfd à Bambeto
Mouctar Diallo au siège de Nfd à Bambeto
Partager

Des jeunes de l’axe Hamdallaye-Bambeto qui soutiennent la candidature de Mouctar Diallo à la mairie de Ratoma font l’objet de menaces depuis un moment, à en croire Mamadou Lamine Diallo alias Samouraï.

Dans un entretien à nos confrères de  VisionGuinee, le porte-parole des jeunes de l’axe pro-Mouctar Diallo a déclaré que ceux qui ont affiché leur soutien à l’ancien ministre de l’élevage l’objet de menaces. ‘’Depuis qu’on a manifesté notre soutien à Mouctar Diallo pour briguer la mairie de Ratoma, nous vivons mille et une menaces. Ces menaces viennent de la part des extrémistes de l’UFDG’’, accuse ouvertement Lamine Diallo.
‘’On a été menacés d’abord sur les réseaux sociaux, puis au téléphone. Et depuis quelques jours, ils ont commencé à nous agresser physiquement’’, a-t-il précisé, avant de poursuivre : ‘’Au cours de notre dernière assemblée, les extrémistes de l’UFDG sont venus nous trouver. Il y a eu de petites altercations entre nous. Mais on a trouvé une solution idoine. Les jeunes qui étaient venus, c’étaient entre autres les nommés Figo et Maimouna de la section motard’’.
Hier dimanche à Albanie, près de la RTG Koloma, poursuit-il, ‘’Kadiatou, la seule fille qui est avec nous a été agressée physiquement par Big, le chauffeur de Hadja Halimatou Dalein Diallo. Elle a été même blessée. Elle est allée porter plainte au PM3 avant d’aller à Ignace Deen pour des soins. Le soir du dimanche, Alphadjo de Wanindara s’est fait agresser par des motards dirigés par Abdourahamane, l’un des gardes rapprochés d’Elhadj Cellou Dalein Diallo. Ils l’ont poursuivi dans sa voiture. Ils ont même tiré des coups de feu sur son véhicule niveau de Bambeto Nétehoun’’.
Pour avoir la vie sauve, selon Samouraï, ‘’il a ouvert la portière de sa voiture pour prendre la poudre d’escampette. Cela ne l’a pas complètement sauvé. Parce qu’une balle l’a frôlé au niveau du bras. Vu qu’ils n’ont pas pu l’avoir, ils sont revenus casser son véhicule’’.
Il assure que les pro-Mouctar Diallo n’entendent pas répliquer par la violence. ‘’Nous n’allons pas répliquer, nous préférons la procédure judicaire. Il est important que les gens sachent que la violence ne vient pas des NFD, mais de l’UFDG’’, indique Lamine Diallo.
Toutes nos tentatives pour entrer en contact avec le camp d’en face sont restées vaines.

Source VisionGuinee.Info

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire