Des émissaires d’Alpha Conde chez le Kountigui, Fode Bangoura donne des précisions

0
2403
Fode bangoura du PUP
Partager

Fodé Bangoura, président du parti de l’unité et du progrès (PUP), ancien parti au pouvoir a révélé samedi au cours de l’assemblée générale de son parti à Cameroun, que le chef de l’Etat a dépêché des émissaires à Dubréka chez le kountigui de la Basse côte [Elhadj Sékhouna Soumah] pour « nous demander de nous calmer ». A l’entame, le président du PUP a rappelé aux militants ce qui a été à l’origine de la discorde avec le président Alpha Condé. «Vous savez tous, dit-il, qu’il y a eu une sortie médiatique du président de ce pays qui a provoqué notre colère et qui n’a pas fait attendre notre réaction. Suite à nos répliques, il (président Condé) a dépêché des émissaires chez notre Kountigui pour nous demander de nous calmer. Il y avait à la tête de cette délégation le Premier ministre Mamadi Youla ». Ajoutant que «les sages ont dit ceci à la délégation: le PUP n’a pas parlé seulement parce qu’ils veulent parler. Le PUP a répondu à une chose qui a été dite. Mais de toutes les façons, nous allons leur faire appel. Et le mercredi dernier, nous nous sommes rendus chez le Kountigui qui nous a demandé ‘’que se passe t-il à Conakry ?’’Notre première réponse a été quoi ? voici le fils dont le père a été traité de tous les noms d’oiseaux, il laisse ce dernier qui a insulté son père et va dire à son père »Papa »: il y a tel qui t’a insulté, je suis venu te le dire parce que je dois aller me battre avec lui. Ce fils là, en partant se battre, le père aussi doit rentrer prendre les affaires de sa maman, les déposer chez ses parents. C’est ce que nous avons dit avant d’entrer dans les détails de ce qui s’est passé à Conakry». L’ancien petit président sous l’ère Conté de souligner : «nous avons précisé au sage, qu’on a insulté personne, mais nous avons tout simplement dit ce que Conté a fait comme bien dans ce pays avant même d’être président et durant tout son parcours au pouvoir. C’est ce que nous avons dit. Le sage nous a demandé de pardonner tout en nous rassurant qu’on n’entendra plus de critiques comme ce qui a dit du côté de la Chine.

Nous avons répondu d’accord. Mais nous avons prévenu le sage que si jamais il (Alpha Condé) refait la même chose, rien ne va nous empêcher à ne pas lui répondre ». « Nous avons interpellé le sage que notre parti PUP est un parti d’opposition, à chaque fois qu’on se réunira, nous ferons régner la loi de l’opposition et personne ne peut nous interdire cela. L’opposition critique. Nous avons été critiqués pendant 24 ans. Donc qu’ils acceptent aussi les critiques. Tant qu’il (Alpha Condé) ne nous touche pas, on ne parlera plus de ce qui a été dit du côté de la Chine. Mais on jouera notre rôle de l’opposition quand même », a affirmé Fodé Bangoura. Plus loin, l’ancien coordinateur de l’action gouvernementale de recadrer le débat : « la délégation qui s’est rendue chez notre Kountigui ne s’est jamais retrouvée avec nous là-bas. Contrairement à ce qui se raconte dans la cité, ce n’était pas un jugement. Nous avons été invités par notre sage le Kountigui de la Basse Guinée pour écouter notre version des faits et nous demander humblement de nous calmer ».

Avec Mediaguinee

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire