Dernière minute : le Rpg accepte l’amendement consensuel du code électoral, et se prononce sur l’installation du chef de l’opposition

C’est à l’occasion de la conférence de presse qu’ils animent en ce moment même (16 heures 55′) que les responsables du parti présidentiel, le RPG arc-en-ciel et leurs alliés ont annoncé le retrait de leur proposition d’amendement du code électoral qui a créé la discorde avec l’opposition.

 

a

Donc, c’est au nom de l’apaisement que la mouvance présidentielle le fait ; car, la décrispation actuelle est saluée par tout le monde y compris les partenaires de la Guinée. « On ne se regarde plus en chiens de faïence ! C’est le plus important », a fait remarquer le président du groupe parlementaire du RPG arc-en-ciel.

Libération des prisonniers, installation du chef de l’opposition… voici les points appliqués de l’accord politique.

Amadou Damaro Camara est d’abord revenu sur les nombreuses discussions ayant conduit à l’accord du 12 octobre. Il précise que tous les points de cet accord sont presque appliqués : des provisions sont faites pour dédommager les victimes de pillage, le chef de file de l’opposition est installé, les prisonniers arrêtés lors des manifestations sont tous libérés.

Cependant, Amadou Damaro Camara dit que c’est seulement le point 2 de l’accord qui pose problème. « Il y a eu des oppositions de la société civile, des alliés du RPG, des partis extra parlementaires… Et, quand un projet arrive au parlement, les députés ont la possibilité d’amender, de retirer ou de réécrire », a-t-il rappelé. C’est pourquoi, « nous avons le droit de proposer tout ce qu’on pense être bon », a ajouté le chef de la majorité présidentielle.

Avec Guineematin

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here