Déclaration: si rien n’est fait, l’opposition retirera ses députés de l’assemblée nationale à partir du 15 mars prochain

photo aboubacar sylla

photo aboubacar syllaL’opposition  guinéenne vient de rendre public une déclaration à Conakry, à travers son porte parole Aboubacar Sylla, député à l’assemblée et président de l’Union des forces du changement (UFC).

a

Au cours de cette déclaration, l’opposition dit avoir appris que « la CENI programme une réunion à KINDIA avec l’intention de mettre en place un chronogramme électoral, visant à organiser les élections présidentielles avant celles communales ».

Elle a également fustigé le retard volontaire du dialogue politique de la part du gouvernement pour disent-ils « préparer des fraudes électorales ».

L’opposition exige qu’un chronogramme soit publié avant le 15 mars 2015, faute de quoi elle prendra les mesures suivantes :

La suspension de la participation de tous les députés de l’opposition

Elle ne reconnaîtra plus la CENI

Elle ne reconnaîtra plus les délégations spéciales mises en place par le pouvoir et demandera à ses militants d’observer des actes de désobéissance civile.

Elle reprendra ses manifestations de rues sur les voies et places publiques.

 

www.libreopinionguinee.com

 

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here