Conakry: le prix du transport urbain passe de 1500 à 1000 GNF par tronçon

0
1084
le prix du transport revu à la baisse en Guinée
une station à Hamdallaye dans la banlieue de Conakry
Partager
crise de carburant à Conakry
une station à Hamdallaye dans la banlieue de Conakry

Après la baisse du prix des produits pétroliers, un responsable de la confédération nationale des travailleurs de Guinée(CNTG) vient d’annoncer la diminution du prix du transport urbain et interurbains.

 

Selon Mamadou Moustapha N’Diaye secrétaire administratif de la CNTG cette décision a été prise cet après midi après une rencontre entre des responsables de la confédération nationale des travailleurs de Guinée et des représentants des transporteurs de Guinée.

 

A l’en croire, à l’issue de cette rencontre qui a duré deux heures, les deux parties se sont accordées à baisser le prix du transport urbain de 1500 à 1000 francs guinéens à Conakry.

 

« Nous nous sommes dits qu’avec la nouvelle réduction, on enlève les 500 GNF et on maintient le prix à 1000 GNF. Par exemple celui qui quitte Kaloum pour Madina, au lieu de 1500, pourrait payer 1500 GNF. Quant aux minibus, pour le transport urbain, le tronçon passera de 1000  à 800 GNF. Dans certains tarifs, il y aura une réduction de 10.000 à 15.000 GNF, parce qu’il faut que le peuple aussi sente l’effet réel de la réduction. Rien n’est arrêté pour le prix fixe du carburant à la pompe. Nous nous sommes dit avec le gouvernement que si à la fin du mois, la tendance à la baisse du prix du pétrole sur le marché international se poursuit, nous allons encore renégocier. Donc, les 8000 GNF », a-t-il expliqué à sa sortie de cette rencontre.

 

Mohamed  Barry pour libreopinionguinee.com

 

(+224) 657 989 676/ 666 190 382

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire