Cellou Dalein sur le meeting de ce dimanche :  » On n’oblige personne à manifester » (discours)

0
1906
Cellou Dalein Diallo leader de l'ufdg
Cellou Dalein Diallo leader de l'ufdg au siège de son parti
Partager

Conakry: c’est devant des militants massivement mobilisés que s’es tenue L’assemblée générale de l’Ufdg, ce samedi, 15 juillet 2017.

Dans son discours , Cellou Dalein Diallo s’est longuement plaint du niveau actuel de débat en République de Guinée. « Vous les journalistes, vous devez aider à ce que le niveau du débat soit élevé. Comme le dit souvent mon vice-président, Fodé Oussou Fofana, le niveau du débat est devenu trop bas dans notre pays. Il se retrouve au fond même des caniveaux »

Pour le président de l’UFDG, il y a assez de sujets importants à débattre au lieu de se lancer dans des attaques personnelles. « Qu’est-ce qu’on fait de l’éducation, de l’emploi des jeunes, pour les femmes, sur les mines, la dégradation de nos infrastructures, la réconciliation nationale… On a assez de sujets importants à débattre. Je serais à l’aise de répondre à des questions de ce genre », a ajouté le chef de file de l’opposition.

Revenant sur le meeting de l’opposition républicaine demain, dimanche 16 juillet 2017, dans la commune de Kaloum, le président de l’UFDG a promis que la mobilisation sera de taille. « Kaloum nous a promis que la mobilisation sera forte et nous sommes confiants », a-t-il dit, avant d’ajouter que « cette commune prouvera demain qu’elle est de l’opposition ».

Faisant allusion à ceux qui estiment que le moment n’est pas opportun pour une manifestation de l’opposition, Cellou Dalein Diallo s’est montré très consensuel. « Même au sein de l’UFDG, ceux qui ne veulent pas participer aux manifestions ne sont pas obligés. Ils sont libres dans leurs choix. On n’oblige personne à manifester », a-t-il lancé avant d’annoncer que malgré tout, le meeting se tiendra au lieu indiqué.

Enfin, le chef de file de l’opposition a vivement remercié l’ancien membre fondateur du RPG, le doyen Moussa 3 Camara, pour son adhésion à l’UFDG. « C’est aujourd’hui un hommage que vous avez rendu à l’UFDG. On avait organisé une vaste campagne de dénigrement contre notre parti ; mais, aujourd’hui, les gens commencent à comprendre qu’ils se sont trompés ou qu’on les avait trompés ».

Lire l’intégralité de son discours ci-dessus. 

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire