Cellou Dalein : « La corruption et l’intimidation ont été utilisées. Les gens procèdent éhontement à la modification des résultats issus des urnes » (discours)

0
1759
Cellou Dalein Diallo
Cellou Dalein Diallo
Partager

Au lendemain de la publication des résultats partiels des élections locales par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), l’assemblée générale de l’UFDG de ce samedi 10 février 2018 était très attendue. L’ambiance habituelle n’était pas au rendez-vous, les militants et sympathisants plus préoccupés par ce qu’ils appellent « le détournement de leur voix ». C’est dans cette lourde ambiance que Cellou Dalein Diallo va faire son apparition, longuement applaudi.

Dans son discours, le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) a remercié ses militants pour leur mobilisation de la campagne électorale au vote du 04 février 2018 pour les élections locales. « Je suis fier de vous. Vous vous êtes mobilisés, vous avez été patients, vous êtes allés retirer vos cartes d’électeurs, en citoyens libres. Le vote dans les bureaux de vote ont été libres. On a surveillé, on a mis en place des équipes. Cela a marché malgré les votes par procuration, malgré les intimidations », a dit le chef de file de l’opposition.

Par ailleurs, Cellou Dalein est revenu sur le comportement de certains chefs de quartiers et de démembrements de la CENI dans la distribution des procurations « avec des bulletins de vote pré-cochées en faveur du RPG aussi bien à Conakry qu’à l’intérieur du pays. Les militants de l’UFDG, vigilants, ont pu démanteler beaucoup de réseaux et ont même permis d’envoyer à la gendarmerie des chefs de quartier pour fraude », a-t-il rappelé.

En outre, l’opposant s’en est pris aux magistrats, responsables des Commissions Administratives de Centralisation des Votes (CARLE), qui ont refusé d’appliquer la directive de la CENI qui interdisait l’annulation des procès verbaux. « La corruption et l’intimidation ont été utilisées. Les gens procèdent éhontement à la modification des résultats issus des urnes. Les CACV donnent des résultats qui n’ont absolument rien à voir avec la réalité. Partout c’est la même chose », soutient mordicus Cellou Dalein Diallo.

Devant cet état de fait, le président de l’UFDG invite ses militants à « défendre leurs suffrages qu’Alpha Condé et ses gens ont décidé de spolier. En tant que républicain, nous avons décidé de faire tous les recours vers les tribunaux. Mais, est-ce qu’on peut faire confiance aux tribunaux lorsqu’on sait que c’est les mêmes juges qui ont présidé les CACV et qui, en application des consignes reçues du pouvoir, ont manipulé les résultats pour priver l’UFDG et certains partis politiques de l’opposition de leurs suffrages ? ».

Poursuivant, Cellou Dalein a dit que le pouvoir en place a toujours réussi à les « rouler dans la farine » à travers des dialogues dont les conclusions ne sont jamais appliquées. « Nous allons faire tous les recours pour contester les résultats auxquels les CACV sont parvenus après avoir annulé les bureaux de vote. Nous avons des documents, des preuves irréfutables qu’on a volé notre parti. Tout dépendra de vous, il faut qu’on se mobilise pour refuser le holdup. On a suffisamment montré notre attachement à la paix en acceptant de faire des compromis sur la base des dialogues. Il ne faut pas avoir peur puisque, si nous montrons que nous avons peur, ce n’est pas la peine de continuer la lutte. Il faut défendre par tous les moyens légaux nos droits, nos suffrages et le choix des guinéens », a lancé le président de l’UFDG

Libreopinionguinee.com avec Guineematin vous proposent de lire l’intégralité du discours de Cellou Dalein ci-dessous

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire