Cellou Dalein Diallo en Allemagne : « Je suis contre le tribalisme, nous sommes une nation »

En visite à Berlin, le chef de l’opposition guinéenne dénonce l’impunité après la répression qui a fait des dizaines de morts depuis l’arrivée d’Alpha Condé au pouvoir et revient sur le contentieux électoral. Interview.

Cellou Dalein Diallo est en Allemagne. Outre une rencontre avec les partisans de l’UFDG en exil, le chef de file de l’opposition guinéenne avait plusieurs rencontres avec des responsables politiques allemands à son agenda.

C’est pour lui l’occasion d’attirer l’attention sur la crise politique en Guinée : l’opposition continue de contester les résultats des élections locales de février et ses manifestations ont été réprimées dans le sang par le pouvoir d’Alpha Condé.

D’après l’opposition, la répression a fait 94 morts depuis l’accession d’Alpha Condé au pouvoir, sans aucun procès

Quatre mois après les élections municipales du 4 février, les nouveaux élus locaux et les maires n’ont toujours pas été installés dans leurs fonctions. L’opposition guinéenne, dont Cellou Dalein Diallo est le chef de file, continue de contester les résultats définitifs publiés par CENI et confirmés par la Cour suprême.

Cellou Dalein Diallo réclame davantage de pression politique de la part des partenaires européens afin de garantir le respect, par les gouvernements africains, de leurs engagements en matière de droits de l’homme notamment.

« Maintenir le cap »

Il explique, au micro de Sandrine Blanchard, où en est le règlement du contentieux électoral et pourquoi il appelle à « maintenir le cap » de la contestation dès début juillet si les autorités continuent de faire la sourde oreille, et en dépit de la brutalité policière envers les manifestants.

SOURCE : DW  http://m.dw.com/fr/cellou-dalein-diallo-je-suis-contre-le-tribalisme-nous-sommes-une-nation/a-44384950

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here