Cellou Dalein Diallo à l’AG de L’UFDG: « Il faut qu’on ait des élections transparentes en 2020, il n’y a pas d’autres alternatives »

0
682
Cellou Dalein Diallo leader de l'UFDG Guinée
Cellou Dalein Diallo leader de l'UFDG Guinée
Partager

CONAKRY- C’est un message fort que Cellou Dalein Diallo a lancé ce samedi 11 novembre 2017 au siège de sa formation politique. Le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée a prévenu qu’il n’acceptera plus la fraude lors des prochaines consultations électorales, notamment la présidentielle de 2020.

‘’ C’est grâce à votre soutien, qu’aujourd’hui comme hier tout le monde reconnait que notre parti est la plus grande force politique de ce pays. Il faut qu’on ait des élections transparentes en 2020 (…), il n’y a pas d’autres alternatives, il faut que les élections soient claires. Je pense qu’on a donné suffisamment la preuve de notre attachement à la paix et à l’unité, nous avons renoncé à nos droits pour que la Guinée vive en paix. Donc il faut que les fraudeurs sachent que l’on ne peut plus accepter la fraude et qu’ils se préparent’’ a averti le chef de file de l’opposition guinéenne.

En prélude à l’anniversaire (15 Novembre 2007-15 Novembre 2017) qui marque son arrivée au sein de cette formation politique, Cellou Dalein Diallo a rendu hommage aux militants qui l’ont porté au sommet de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée.

‘’Grâce à vous j’ai pu mériter la confiance du doyen Bâ Mamadou et nous sommes devenus en six mois la plus grande force politique de ce pays (…). Ce n’était pas donné et donc nous avons relevé le plus grand défi. En juin 2008, déjà le parti était implanté dans toutes les sous-préfectures et dans tous les quartiers de Conakry et de Dubréka, l’UFDG a partout un comité de base. Ce mérite vous revient parce que vous nous avez fait confiance, il y a des gens qui ont quitté des partis dans lesquels ils ont travaillé une vingtaine d’années, mais comme la politique n’était pas une religion pour vous et que vous aviez confiance que j’étais à la hauteur de la confiance et de la mission que le doyen Bâ Mamadou m’a investie, vous avez décidé de rejoindre l’UFDG’’ a articulé le challenger de Alpha Condé à la présidentielle de 2010.

Libreopinionguinee avec Africaguinee

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire